25 novembre 2013

La lettre de Benoît XVI au "mathématicien athée"

Après les extraits, voici la traduction du texte intégral de la réponse de Benoît XVI au mathématicien athée Odifreddi qui lui avait envoyé son livre Cher Pape, je t’écris.

Commentaires

L'Italien et l'Allemand sont d'accord pour dire que les mathématiques et la religion présentent une grande affinité (sic) ; un Français dira : oui, mais avec la religion satanique des Egyptiens, et sa théorie d'un démiurge-architecte de l'univers (en réalité Satan règne sur le seul système solaire).

- Contrairement à l'affirmation erronée de ce mathématicien, la géométrie algébrique n'est pas une science expérimentale et rationnelle, mais fondée sur des hypothèses, la plupart du temps invérifiées, comme l'hypothèse loufoque du voyage dans le temps, ou celle du transformisme biologique, liée à l'idée peu scientifique du "progrès social".

Écrit par : Lapinos | 25 novembre 2013

Répondre à ce commentaire

J'ai apprécié la phrase: "Ce que vous dites au sujet de Jésus n'est pas digne de votre rang scientifique."
En effet combien de bac+10, bac+12, bac+20, soit disant des sommités dans leur spécialité sont des analphabètes sur certains sujets et Benoît XVI donne à ce mathématicien une leçon magistrale, avec beaucoup de pédagogie. Satan est mathématicien, il aime beaucoup les nombres, les chiffres, les pourcentages, les raisonnements sur du vent. L'orgueil rend bête.

Écrit par : Dauphin | 26 novembre 2013

Répondre à ce commentaire

Il y a une correspondance très étroite entre ce que les démocrates-crétins appellent "valeurs judéo-chrétiennes" et les mathématiques modernes, porteuses d'un mysticisme religieux débordant et extrêmement néfaste, impliqué dans la violence moderne totalitaire.
Je m'explique : la géométrie égyptienne ou pythagoricienne limite la croyance dans des formules politiques irrationnelles, par sa référence constante à la nature. Le national-socialisme ou la démocratie populaire représentent un basculement dans la politique fiction, tout comme les mathématiques ont basculé dans la science-fiction.

Écrit par : Lapinos | 27 novembre 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.