Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un « jeûne » contre le réchauffement climatique

Il se tient en se moment à Varsovie une conférence de l’ONU sur les « changements climatiques ». Ce qui est en soi un gag, vu que la Pologne ne marche qu’au charbon… Participe à cette conférence une délégation de la fédération luthérienne mondiale. Je ne savais pas que les luthériens étaient invités en tant que tels pour délivrer leur expertise sur le climat. Quoi qu’il en soit, la fédération luthérienne mondiale a institué hier, pour ses membres et tous ceux qui souhaitaient les suivre, un « jeûne », en solidarité avec les victimes du réchauffement climatique, et en particulier les victimes du typhon aux Philippines.

Parce que ce typhon est dû au réchauffement climatique, donc à l’activité industrielle, donc à l’homme occidental, donc à nous, et nous devons expier cela par le jeûne…

Parce que, comme chacun sait, le mot « typhon » n’existait pas avant le GIEC.

NB. Ouf, l'Eglise catholique ne s'est pas associée à cette mascarade.

Lien permanent Catégories : Climat 7 commentaires

Commentaires

  • "NB. Ouf, l'Eglise catholique ne s'est pas associée à cette mascarade." Je pense qu'elle n'a qu'un peu de retard. Mais imaginez qu'ils disent que les catastrophes sont une châtiment en punition de nos péchés et crimes (en particulier l'avortement), quel tollé ce serait. Les véritables spécialistes ont montré que s'il y avait véritablement réchauffement, les phénomènes violents, ouragans baisseraient en intensité et en violence. C'est le contraire que l'on observe. Et pensez un peu à HAARP et les "chemtrails", ils sont capables de les déclencher eux-mêmes, ces ouragans.

  • "Les véritables spécialistes ont montré que s'il y avait véritablement réchauffement, les phénomènes violents, ouragans baisseraient en intensité et en violence." : références ?

  • Tapez sur un moteur de recherche "global warming hoax" ou "climato-skeptics", vous aurez des milliers de références et je doute que vous ayez le temps de tout lire pour vous faire une opinion si vous ajoutez les documents du GIEC et de la presse de vulgarisation (les manipulateurs). Il y a une synthèse dans un numéro de l'Action Familiale et scolaire, voir sur leur site. Ou le site "pensée unique" Comme pour les anti-évolutionnnistes, les anti-dogme du réchauffement climatique sont diabolisés dans toute la presse aux ordres. Le débat serein et scientifique est IMPOSSIBLE Faites un historique de la presse anglo-saxonne depuis 1890: tous les 25 ans elle annonçait soit une réchauffement catastrophique, soit une ère glaciaire et toujours à contre-temps. Et le commentaire d'Amédée est très juste

    Écrit par : Dauphin

  • Résumé pour Claude (voir articles de Marcel Leroux, climatologue lyonnais décédé en 2008, bête noire du GIEC) 1) la courbe en "crosse de hockey" du GIEC est truquée 2) Depuis quelques siècles la terre à connu des épisodes bien connus de glaciation réchauffement cycliques 3) L'attribution du pseudo réchauffement (contesté par des scientifiques de toute nationalité) à l'activité humaine est une manipulation destinée à faire peur, à justifier tout abus fiscal ou réglementaire, à justifier tout contrôle de la population, à masquer les "expériences genre "chemtrails" (empoisonnement de la planète) ou HAARP (action sur l'ionosphère pour modifier le climat localement, voir tempêtes en France de 1999). Le CO2 n'intervient que pour une part minime à l'effet de serre. C'est la vapeur d'eau qui régit le phénomène. IL faudrait donc assécher immédiatement tous les océans, si on raisonne comme ces fous L'incrédulité générale devant tant de perversion est une raison du succès de ces complots contre la Création

    Écrit par : Dauphin

  • Nous ne savons pas d'une part s'il y a véritablement un réchauffement climatique et si oui sa cause;c'est encore un mot d'ordre du nouvel ordre mondial alors que la plus grande prudence s'impose.

  • @ Mata : vous voulez dire "elle aurait dû" ou bien "ouf elle ne s'y est pas associée" ??

    Écrit par : Thècle

Écrire un commentaire

Optionnel