Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Egypte : la Constitution provisoire est salafiste

Le « nouveau » pouvoir égyptien a enterré la Constitution et promulgué une Déclaration constitutionnelle provisoire. On aurait pu croire qu’elle serait moins islamiste. Mais il n’en est rien. Au contraire, elle l’est davantage. Elle est carrément salafiste.

En effet, l’article 1 ne se contente pas de dire que la charia est la source fondamentale de la législation. Il ajoute que son interprétation doit intervenir en accord avec la jurisprudence des premiers siècles de l’islam…

En outre, l’article 3 a disparu : il garantissait aux chrétiens et aux juifs la possibilité de recourir à leurs propres principes canoniques pour réglementer les questions personnelles et religieuses de leurs communautés respectives.

L’Eglise copte a chargé une commission de juristes et d’hommes politiques chrétiens de rédiger un mémorandum contenant les observations critiques concernant la Constitution provisoire. « J’espère – ajoute l’évêque copte catholique Kyrillos – que cette initiative sera suivie par d’autres, concordées de manière unitaire par l’ensemble des Eglises et communautés chrétiennes, en particulier en activant le Conseil national des églises chrétiennes récemment constitué. Les chrétiens doivent affronter dans l’unité le moment difficile que traverse le pays. »

Lien permanent Catégories : Dans le monde 1 commentaire

Commentaires

  • Il n'y a que les imbéciles qui croient dans les constitutions. Sans doute les abrutis qui ont conçu la constitution européenne pensaient qu'elle serait encore appliquée mille ans plus tard. La prolifération des juristes et des hommes de loi ne coïncide pas par hasard avec le désordre le plus complet.

Écrire un commentaire

Optionnel