31 mai 2013

Eurozone : eurogalère

Ce n’est pas seulement en France, c’est dans toute l’eurozone que le chômage ne cesse de battre des records : 12,2% en avril. Et si l’Union européenne c’est l’avenir, je ne sais pas comment on va pouvoir l’expliquer aux jeunes qui ne trouvent pas de travail, qui sont plus de 40% en Italie, 42,5% au Portugal, et… 56,4% en Espagne.

14:31 Publié dans Europe, Social | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Ce qui est le plus incroyable dans cette affaire, c'est de voir les européistes continuer de se féliciter de l'euro. Pour eux, ce serait bien sûr pire sans l'euro...

Écrit par : Marc L | 31 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Comme Al Capone qui ne fut pas condamné pour ses crimes mais pour fraude fiscale,ce sont peut-être des dossiers comme le chômage qui finiront par terrasser l'UE.

Écrit par : amédée | 01 juin 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.