19 mars 2013

Une bonne nouvelle au Pakistan

Rafia Mansha, jeune chrétienne fille d’ouvriers agricoles du Pendjab, avait été enlevée en décembre 2012, par deux musulmans, puis contrainte à contracter un mariage islamique avec Muhammad Imran après s’être « convertie ». Sa famille s’est adressée à une ONG évangélique qui a présenté un recours devant le tribunal de Pattoki. Rafia a témoigné avoir été enlevée et avoir subi un mariage et une conversion forcés. Malgré l’opposition de la contrepartie musulmane, la cour a déclaré la nullité du mariage et rendu Rafia à sa famille. La famille de Rafia a également déposé plainte pour enlèvement de personne, demandant à ce que les coupables soient punis. Une source de Fides remarque que « ce cas devrait être un paradigme et servir d’exemple ». Au Pakistan, en effet, au cours de ces dernières années, ont été enregistrés environ 1.000 cas par an de jeunes chrétiennes et hindoues enlevées par des musulmans et contraintes à se convertir à l’islam et à se marier.

D’autre part, une ONG chrétienne a réussi à expatrier discrètement mais légalement l’adolescent (avec sa famille) qui avait été accusé d’avoir envoyé des textos blasphématoires. (Ce sont ses copains musulmans qui avaient emprunté son téléphone…) Il y a deux ans, un chrétien avait été condamné à la prison à vie pour le même « crime ».

12:28 Publié dans Dans le monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pakistan

Commentaires

Il faudra que Belkacem nous trouve des cas de même intensité de mariages forcés parmi les catholiques :)

Écrit par : Métonyme | 19 mars 2013

Répondre à ce commentaire

Ce que l'on constate malheureusement,c'est qu'il n'y a aucune entente possible des chrétiens avec les musulmans;il n'y pas d'exception;là où les musulmans détiennent le pouvoir,les chrétiens sont persécutés;quand ils ne sont pas encore au pouvoir,ils attendent leur heure pour imposer la charia.
Durant des siècles,l'Europe l'a su.

Écrit par : amédée | 20 mars 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.