29 mai 2012

Les JO, le Qatar et le ramadan

Les Jeux olympiques vont se dérouler pendant le ramadan. Problème au Qatar : les trois femmes athlètes sélectionnées (pour la première fois, sous la pression du CIO) doivent-elles participer ou non ? Pour les autorités religieuses, il est clair que non. Mais selon certaines sources, l’émir accepterait que les trois femmes y aillent, car l’islam permet de ne pas jeûner quand on est en voyage, à condition de s’engager à « rattraper » ensuite les jours de jeûne non observés. Mais les autorités religieuses ajoutent que les Jeux permettent un « mélange des sexes » qui est un signe évident de décadence morale.

Ce qui est étonnant est qu’on ne parle pas du tout des hommes. Il y a pourtant des hommes dans la sélection, et plus nombreux que les femmes. Le problème du ramadan ne se pose pas pour eux ? Celui du mélange des sexes non plus ?

On voit que le ramadan sert de prétexte aux imams pour tenter d’empêcher les femmes d’aller aux JO.

Quelle est la réaction du président du CIO ? La voici : « Ce n’est pas une situation facile. Il y a un engagement [du Qatar à envoyer des femmes]. Nous travaillons d’arrache-pied avec eux pour trouver la bonne solution. »

Sic. Selon la charte du CIO, toute discrimination est interdite sous peine d’exclusion (ce qui fut le cas de l’Afrique du Sud de l’apartheid, et de l’Afghanistan des talibans). Mais avec le Qatar il faut trouver un arrangement… Quant à l’Arabie saoudite, elle continue de ne pas envoyer de femmes aux JO. Imperturbablement, et impunément.

13:00 Publié dans Islam | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

"La sourate du voyageur" n'est en effet jamais évoquée quand il s'agit d'imposer quelque chose à l'Occident!
Comme c'est bizarre!
Et l'obligation de parité elle n'existe pas non plus dans les équipes y compris de balle au pied. Mais que font nos députés et nos ministres? Vite une nouvelle loi!

Écrit par : c | 29 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Étrange, comme des glissements sémantiques s'imposent. Le ramadan, n'a rien à voir avec un jeûne. C'est plutôt un décalage des heures des repas. Encore une de ces tricheries propres à la doctrine islamique. Cessez d'entretenir cette confusion. LE RAMADAN N'EST PAS UN JEÛNE, MAIS UNE ORGIE NOCTURE.

Écrit par : ZL | 30 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Les chariots de feu" ?

Écrit par : Gwen | 30 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.