Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Suisse s’agrandit…

La Suisse a gagné quelque 150 mètres sur l'Italie grâce au mouvement des glaciers dans la région de Zermatt. La ligne de crête, qui fait frontière, tend en effet à se déplacer vers le Sud à cause de la fonte de la glace. C'est ce qui ressort d'un échange de notes diplomatiques entre autorités suisses et italiennes.

Du fait de la modification, la station finale du télésiège du Furggsattel se trouvera en territoire suisse en haut du glacier du Théodule. La station est située sur la ligne de crête qui part du Cervin.

"Dans les zones de haute montagne, d'importants segments de la frontière avec l'Italie sont délimités au moyen de la ligne de partage des eaux ou de la ligne de crête qui court sur des glaciers, des moraines, des névés ou des neiges éternelles", a rappelé le ministère suisse des Affaires étrangères.

C'est notamment le cas aux abords du Cervin, dans les massifs de la Bernina et du Mont-Rose, ainsi qu'au Mont Vélan. Dans l'ensemble de ces lieux, il n'existe pas de bornes pour marquer la frontière.

L'échange de notes entre autorités suisses et italiennes a permis de fixer "le critère selon lequel la frontière coïncide avec la ligne de crête d'un glacier". La frontière doit "suivre les modifications naturelles progressives de la ligne de crête". En cas de fonte complète du glacier, elle doit coïncider avec la ligne de partage des eaux ou de crête de la surface rocheuse émergente. En pratique, le tracé incombe à la Commission mixte pour l'entretien de la frontière italo-suisse.

(AP)

 

VOIR LE COMMENTAIRE.

Lien permanent Catégories : Climat 1 commentaire

Commentaires

  • Bonjour, Cet article tombe à pic, car,é tanr alpiniste, je fréquente Zermatt assiduement l'été et l'hiver, et je connais très bien les glaciers, les lignes de crête, et le télésiège du Furgsatel. Ce télésiège arrivant au sommet du glacier est entièrement suisse et se termine sur une crête, au bord d'un à pic qui tombe sur l'Italie. Ce que je viens de lire est tout simplement IMPOSSIBLE, car, depuis 5 ou 6 ans, les glaciers,à cette hauteur (plus de 3500m) épaississent d'année en année, et, en étudiant de près le terrain, c'est plutôt l'inverse qui se produirait si le glacier du Théodule fondait, ce qui n'est pas le cas. j'ai de nombreuses photos à l'appui. Ceci est encore une énorme désinformation. Bien cordialement, bruno Ruby

Écrire un commentaire

Optionnel