Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’Eglise orthodoxe ukrainienne

Avant-hier, Zelensky a annoncé une loi interdisant l’Eglise ukrainienne orthodoxe, et hier il a fait enregistrer le monastère des Grottes de Kiev au nom de l’Eglise affiliée au pouvoir et de son « patriarche ». Pour l’heure, la seule réaction russe est celle de Maria Zakharova, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, sur son compte Telegram personnel :

Les préparatifs sont en cours pour la saisie de la Laure des Grottes de Kiev, lancée hier rue Bankova.

Le régime de Kiev, dirigé par Zelensky, qui est sans la croix, mène le schisme de l'orthodoxie en Ukraine.

Il est évident que la réaction russe concrète sera à la hauteur de la provocation de Zelensky.

En attendant, le SBU continue ses perquisitions et continue de publier les photos de ses agents en tenue de combat pénétrant dans les monastères et les églises pour débusquer des chants russes et arrêter les prêtres.

On notera aussi la réaction de Donald Trump junior :

Capture d’écran 2022-12-03 à 14.04.01.png

Zelensky interdit l'Église orthodoxe ukrainienne.

Son gouvernement a également fait des descentes dans les églises orthodoxes ukrainiennes et arrêté des prêtres. (C’est probablement pourquoi il est une superstar des Démocrates.)

Il ne pense qu'à la liberté, les gars. Envoyons-lui encore 100.000.000.000 $ sans qu'il ait à rendre de comptes.

Commentaires

  • J'ai toujours pressenti que les russes devaient reprendre Kiev. Aujourd'hui, c'est une évidente nécessité. Impossible de laisser ces territoires canoniques sous la coupe de ces pervers satanistes. On peut regretter cette persécution ouverte, bien entendu, mais c'est aussi un bon signe.

  • Zélensky et sa bande de tueurs ukronazis donnent dans le massacre par bombardement des civils depuis 2014, torturent et assassinent les prisonniers, profanent les tombes et maintenant persécutent les prêtres et volent les églises?
    Je suis d'accord avec michel, mais c'est une des interrogations: pourquoi les Russes ne se sont pas concentrés sur Kiev dès le début et on attendu 8 ans pour faire cesser les bombardements de civils du Donbass? Cela va finir à Berlin, Paris et Londres?

  • De ce que je comprends, en 2014 la Russie n'avait pas les reins assez fort pour encaisser une guerre économique et financière. Où cela finira ? Uniquement avec l'affaiblissement interne des états bientôt désunis. Ca va donc prendre des années. Pendant ce temps, l'europe plongera vers les abysses. Et ça, ce sera avant.

  • Si Poutine avait voulu choisir le meilleur moment pour lancer son opération en Ukraine, c'était février 2017. Il a préféré laisser le temps aux mondialistes, de bidouiller les élections pour avoir des dirigeants à leur solde partout où ils le pouvaient et de lancer l'opération Covid à laquelle il a participé.
    La guerre, ce n'est jamais le bien contre le mal. Nous autres chrétiens devrions être les mieux placés pour savoir comment triomphe le bien. C'est juste que ça coûte très cher et que les chrétiens n'ont pas plus envie que d'autres d'honorer le contrat que constitue l'Evangile..

  • Est ce en réaction que deux prêtres gréco-catholiques ont été arrêtés par les Russes dans la ville de Berdiansk (auraient été accusés de préparer un attentat - Il y a eu une protestation de la part du Vatican - arrestation signalée par l'aed) ?

  • Je ne crois pas que ça ait un rapport, même si en effet ces prêtres ont pu être arrêtés le lendemain de la perquisition aux Grottes de Kiev. Mais on ne sait pas quand ils ont été arrêtés. Ce qui est déjà étrange. D'autre part si les Russes voulaient faire une intimidation, on ne voit pas pourquoi ils arrêteraient seulement deux prêtres. (Et ils n'en ont pas arrêté d'autres alors que le SBU de son côté n'arrête plus et que ça va s'aggraver, Zelensky ayant décidé que l'Eglise orthodoxe ukrainienne devait être totalement éradiquée d'ici un an.) Connaissant l'Eglise grecque-catholique ukrainienne et ses liens avec les nazis (déjà Bandera était fils d'un prêtre grec-catholique), on peut penser qu'ils n'ont pas été arrêtés sans motif.

  • "Prob why he's a Dem superstar".
    Puis-je suggérer que la traduction plus précise de cette phrase entre parenthèses serait plutôt : "c'est probablement pourquoi il est une superstar des Démocrates" ( et non pas de la "démocratie" .)

    En effet s'il voulait parler de "démocratie" il aurait écrit le mot avec un d minuscule. Comme c'est en majuscule, il doit plutôt viser ses grands ennemis du Parti Démocrate américain qui poursuivent son père de leur animosité. Et on voit bien que ces Démocrates américains sont des russophobes enragés.

    Si le Républicains avaient eu aussi la majorité au Sénat, ils eussent changé de politique vis-à-vis de l'Ukraine comme ils l'annonçaient d'ailleurs pendant la campagne électorale...

  • Vous avez raison. J'avais mis d'abord démocrates, pu!is je me suis dit que c'était réducteur. Mais il s'agit en effet du parti et non de la démocratie, même si de fait il est la star de la "démocratie" mondiale.

  • Concernant les deux prêtres gréco-catholiques, l'AED donne des info. alarmantes https://aed-france.org/ukraine-les-deux-pretres-arretes-pourraient-etre-tortures/ . Et d'une manière générale vues les persécutions que les gréco-catholiques ont connues sous le communisme (notamment en Roumanie), pires encore que celles (si c'est possible) subies par les orthodoxes voire les catholiques romains, ils bénéficient d'une sympathie spontanée et l'on peut comprendre que ces arrestations révoltent. Et donc effectivement l'on peut penser que si la Russie a agi de cette façon-là ce n'est pas pour rien...

  • Je viens de lire un bouquin sur Paul Gégauff, une espèce de sybarite alcoolo qui vivait de son héritage et qui a écrit des scénarios pour les "New Vagrants". Truffaut, Rohmer et Chabrol voulaient faire des films pour baiser avec la star féminine. Le plus pourri et le plus hypocrite était sans contexte Truffaut, qui s'est mis sur la fin à essayer de faire des films "à la manière" des cinéastes qu'il conchiait dans Les Cahiers du cinéma.
    Mais, comparé à Zelensky, Truffaut est un saint. Comparé à Macron, Chirac, c'est Bernadette Soubirou.

Écrire un commentaire

Optionnel