Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Démocratie woke

Monument_to_Odessa_founders_2010.JPG

« Lors d'une réunion du comité exécutif du conseil municipal d'Odessa, le projet de décision de démonter et de déplacer le monument à Catherine II a été soutenu. »

Cette annonce ne vient pas du conseil municipal d’Odessa, qui est muet, mais du député Alexis Gontcharenko (qui n’est pas député d’Odessa). Lequel Gontcharenko ajoute que le conseil municipal d’Odessa a également décidé de déplacer le monument du généralissime Souvarov.

De son côté, le président de l'administration militaire régionale d'Odessa, Sergueï Bratchouk, déclare que le monument à Catherine II sera démantelé dans un avenir proche. Il précise que les quatre figures du premier niveau de la composition "Aux fondateurs d'Odessa" iront dans un musée et que celle de Catherine sera conservée « dans un endroit sûr ».

On sait que le conseil municipal était très divisé sur la question, et que le maire était hostile à la suppression du monument. La tergiversation avait assez duré...

(Ce sont les bolcheviques qui avaient enlevé ce monument les premiers, en 1920. Par haine des tsars. Mais aujourd’hui ces sont les ukronazis, par haine de la Russie qui a construit le port et la ville.)

Commentaires

  • Bizarre bizarre, je pensais que c'étaient des nazis ? Des nazis wokes du coup ? Il faudrait choisir non.

    Puisqu'on parle de Catherine II, est ce que daoudalovitch pourrait demander à son officier traitant ce qu'est devenue l'immigration allemande (20% de la population dans certaines parties de la Crimée) sous son ami Staline (celui auquel son autre ami, un certain Poutine, souhaite ériger des fresques blasphématoires, pour situer) ?

  • Ta gueule.

Écrire un commentaire

Optionnel