Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Subversion russe au monastère

Le « Service de sécurité d’Ukraine » (SBU) a mené une perquisition hier à la laure des Grottes de Kiev, le plus prestigieux monastère d’Ukraine (mais… russe). Le SBU a dit que c’était une mesure de « contre-espionnage », menée « conjointement avec la police nationale et la garde nationale », pour « contrer les activités subversives des services spéciaux russes en Ukraine » et « pour empêcher l’utilisation de la laure comme “centre du monde russe” ».

Ce n’était rien d’autre en fait qu’une des récurrentes actions d’intimidation des services ukrainiens contre les monastères et évêchés d’obédience russe. Mais celle-ci était spectaculaire compte tenu de la notoriété mondiale du monastère.

Le SBU a ensuite produit des photos prouvant les terrifiantes actions subversives des services spéciaux russe au sein du monastère : trois billets de 1000 roubles (à l’effigie de Sviatoslav, prince de Kiev…), deux cartes de visite russes et trois numéros de la modeste publication « Le messager russe ».

FiPLZWJXoAMZIV_.jpg

FiPLZhgXgAIJloJ.jpg

Comme par hasard, Zelensky, dont la frénésie législative ne faiblit pas (quand on est assuré d’avoir 100% des voix il n’y a pas de raison de s’en priver), a introduit hier au Parlement un projet de loi interdisant l’Eglise orthodoxe russe en Ukraine...

Commentaires

  • Que l'église orthodoxe ukrainienne séparée du patriarcat de Moscou se méfie. Son tour viendra ensuit. Et celui des catholiques orthodoxes aussi. Une créature malfaisante comme Zelensky membre de la tribu des Auvergnats ne peut viser qu'à la destruction du christianisme.

  • Il apparait clairement que le satanisme ouvert ukronazi-LGBT s'en prend à l'église orthodoxe parce que malgré ses péchés, c'est elle qui défend l'héritage. L'église catholique uniate (et non orthodoxe) est hélas depuis plusieurs années au côté des ukronazis comme en témoignent les réinhumations de Waffen SS après cérémonie à l'église et sbires portant l'uniforme nazi.

    Quand à l'église autoproclamée d'ukraine, elle a bénéficié d'un "Tomos" non canonique résultat d'une psy-op de la CIA auprès du patriarche corrompu de Constantinople. Pas mieux.

Écrire un commentaire

Optionnel