Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tiens…

Capture d’écran 2022-08-19 à 17.47.48.png

C’est en rouge sur le fil du Figaro. Une grande nouvelle ? Macron aurait persuadé Poutine ?

En fait c’est depuis le 8 août, il y a donc 11 jours, que le gouvernement russe demande instamment à l’AIEA de venir inspecter la centrale. Macron n’y est donc pour rien.

Si l’AIEA n’y va pas, c’est parce que Zelensky ne le veut pas.

Les Français « informés » par les seuls grands médias croient que les Russes bombardent la centrale (c’est-à-dire se bombardent eux-mêmes…) et vont donc être très surpris d’apprendre que Poutine est « d’accord » pour une inspection de l’AIEA.

Ils vont peut-être même se demander pourquoi Zelensky ne veut pas que les experts internationaux aillent mettre leur nez à Zaporijjia…

Le fait intéressant est que c’est donc Macron qui annonce lui-même aux Français que Poutine veut une inspection de l’AIEA et donc, en filigrane, que c’est l’Ukraine qui bombarde la centrale.

Un premier indice de lâchage du sinistre clown de Kiev par la France ?

On constate que l’aide militaire à l’Ukraine se réduit partout (et le gouvernement ukrainien est furieux contre l’Allemagne accusée sur les réseaux sociaux de collaboration avec la Russie…). Sauf aux Etats-Unis, qui deviennent le seul réel fournisseur d’armes, ce qui a l’avantage de montrer qu’il s’agit bien d’une guerre de l’Etat profond américain contre la Russie.

Commentaires

  • Merci pour cette analyse claire et logique de l'affaire de la centrale de Zaporijjia. Même les fanatiques zélenskyphiles ferment peu à peu leur bec.

  • Macron, en poursuivant l'infâme politique étrangère de Hollande, dont il est le dauphin et parfait continuateur (extrême gauche des valeurs, extrême "droite" de la finance), et par ses désastreux voyages à Moscou et à Kiev, porte une très lourde responsabilité dans le déclenchement de la guerre en Ukraine. C'est là le moindre défaut de ce traître à la nation, le pire "dirigeant" et la pire malédiction que Dieu ait jamais infligée à la France pour la punir de ses innombrables péchés.

  • Un autre message curieux

    https://www.lefigaro.fr/international/guerre-en-ukraine-zelensky-affirme-avoir-prefere-ne-pas-prevenir-son-peuple-de-l-invasion-russe-20220820

  • On n'était pas très sûr de ses mœurs. Maintenant on sait qu'il est de la rétropédale. Ce qui est très technique...

Écrire un commentaire

Optionnel