Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vers la récession

Tandis que les Russes envisagent de prendre des mesures contre la hausse du rouble (devenu la plus forte monnaie mondiale), qui handicape désormais leurs exportations, l’euro continue de dégringoler et a atteint hier son plus bas niveau depuis 20 ans, à 1,03 dollar.

La croissance dans la zone euro est au plus bas depuis 16 mois. « La récession semble inévitable », et « l’euro est dans une situation désespérée », dit un analyste.

« Les fortes hausses des prix du gaz et de l’électricité font courir un risque important que l’économie de l’UE entre en récession plus tôt que prévu », dit un autre.

Depuis le début de l’année, le prix du TTF néerlandais, référence du gaz naturel en Europe, a grimpé de près de 150%.

Parce que les sanctions sont efficaces. Comme un boomerang.

Commentaires

  • Je souffre quelque ironique espoir que ce soit l'Allemagne qui achève l'euro, puisque jusqu'ici favorisée par cette monnaie leur balance commerciale sombre dans les abîmes. Ce serait cocasse, mais bon les idéologues et la réalité...

  • C'est comme pour le vaccin anti-covid. Moins ça marche, plus il faut accentuer les sanctions.

  • Les Américains sont très forts pour ça.

Écrire un commentaire

Optionnel