Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Iouri Bachmet

putin-bashmet.jpg

Le 12 juin, Jour de la Russie, Vladimir Poutine a conféré des décorations, dont celle de "héros du travail" à Iouri Bachmet, le plus célèbre altiste du monde depuis 40 ans, et fondateur en 1986 et directeur de l’orchestre de chambre Les solistes de Moscou. Né à Rostov, il est diplômé du conservatoire de Lvov (il a été déchu de son titre de professeur honoraire en 2014 pour avoir soutenu la libération de la Crimée). Il est semble-t-il toujours en France officier des Arts et Lettres et commandeur de la Légion d’honneur…

Poutine : « Aujourd'hui, nous sommes particulièrement conscients qu’il est important pour la Patrie, pour notre société, pour le peuple, d’être uni. Cette unité, ce dévouement à la Patrie, cette responsabilité à son égard nous ont été légués par nos ancêtres. Nous savons quelle grande puissance ont ces traditions séculaires, ces valeurs morales et ces fondements spirituels. Elles sont nées et se sont renforcées tout au long de l'histoire millénaire de la Russie et unissent aujourd'hui notre peuple multinational, pour qui, de tout temps, les sentiments sincères et profonds de patriotisme ont été et restent sacrés. Parmi les héros du travail figure l'altiste de renommée mondiale Iouri Abramovitch Bachmet. Malgré un riche programme de tournées, le maestro consacre beaucoup d'énergie et de temps au soutien des jeunes talents et des enfants. »

Bachmet : « Il est significatif pour moi qu'une si haute récompense me soit remise le jour d'une si grande fête - le Jour de la Russie. J'aime mon foyer, ma famille, mon public, j'aime la musique. Quand on fait de la musique toute sa vie, l'essentiel est la sincérité. C'est ce qui distingue notre culture des autres : professionnalisme, connaissances approfondies, traditions et sincérité. Et aujourd'hui, quand quelque part on refuse Tchaïkovski, Pouchkine, Tchekhov, on refuse le cœur, l'âme, l'essence même de notre culture. Et nous avons une culture qui possède un rôle de premier plan dans le monde depuis 200 ans. »

Quant au soutien aux jeunes talents : « Grâce à l’attitude des dirigeants du pays envers l'éducation particulière des enfants, plus de 16 centres éducatifs dans différentes villes, des académies de musique, où des classes de maître sont organisées toute l'année, ont vu le jour. Et tous les deux ans, nous organisons des concours de qualification pour l'orchestre symphonique des jeunes, qui a été créé il y a 10 ans avec le soutien du gouvernement et de Vladimir Poutine en personne. »

Commentaires

  • Je ne sais pas où elle en est de ses prises de position relatives à Poutine, mais je me damnerais pour un "Amen" de Pergolèse et je voudrais qu'en enfer ce fût Julia Lezhneva qui me le chantât (ici, à la 35e minute entre autres)...
    https://www.youtube.com/watch?v=ERqmDg8zH_w

Écrire un commentaire

Optionnel