Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les "valeurs de l’Europe"

La Haute Cour administrative de Croatie, rejetant un appel du ministère de la famille, donne raison à une paire d’hommes qui se battait depuis six ans pour adopter un enfant :

« Compte tenu de la position de la Cour européenne des droits de l'homme, la Cour affirme qu'un traitement différent de personnes se trouvant dans des situations similaires, fondé exclusivement sur leur orientation sexuelle, représente une forme de discrimination. »

La Haute Cour confirme donc le jugement de première instance, qui avait déjà donné raison aux deux hommes en 2021.

Pour expliquer que le ministère avait fait appel, Euractiv rappelle que la Croatie est un pays « farouchement catholique » et que « l’accès à l’avortement, bien que théoriquement garanti par la loi jusqu'à 10 semaines de grossesse - devient de plus en plus difficile dans les hôpitaux publics, de nombreux médecins refusant de le pratiquer en invoquant l'objection de conscience ».

Écrire un commentaire

Optionnel