Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Propagande

Voici un tout petit exemple, pris dans le flot ininterrompu de la propagande ukrainienne qui inonde les réseaux sociaux (au point de rendre la propagande russe quasi invisible). Je n’évoque pas le plus délirant, qui est pourtant le plus fréquent. Tenons-nous en aux déclarations officielles. Voici celle, ce matin, de Lyudmyla Denisova, médiatrice des droits de l’homme, citant le « maire » de Kherson : « La crise humanitaire s’aggrave dans la région occupée de Kherson. A Kherson même il n’y aura plus de médicaments dans deux semaines. Comme aide humanitaire, les Russes apportent des produits vieux de cinq ans et des médicaments périmés. »

Pour appuyer ces informations on montre éventuellement des supermarchés où il n’y a rien et des pharmacies aux rayons vides. Les gens meurent de faim et de maladies, comme l’a souligné notre chère Femen Inna Shevchenko pleurant sur l’agonie de sa ville natale occupée.

J’ai déjà évoqué la question, avec ces petites vidéos d’habitants qui montrent tous les jours le marché de Kherson (il y en a aussi de Melitopol) regorgeant de fruits et légumes, poissons et viandes.

En ce qui concerne les supermarchés il était facile de les montrer vides puisque la chaîne ukrainienne ATB… les a fermés. Ce qui incitait évidemment les chaînes russes à ouvrir les leurs, et il y en a un qui a ouvert, ce jour, à Kherson. On y trouve de tout, notamment de l’huile qu’on ne trouve plus chez nous…

FS44TagX0AE4qcO.jpg

FS44W7NXsAEGlkR.jpg

FS44W76XoAEO5AB.jpg

Pour ce qui est des pharmacies, elles manquent en effet de médicaments pour le moment, parce que les sources d’approvisionnement ukrainiennes sont fermées. Mais on trouve en fait ce que l’on veut dans la rue. Les pharmaciens eux-mêmes conseillent de les acheter dans les coffres des voitures stationnées près du marché, et il a y a la queue. Car ces médicaments, qui viennent de Crimée, sont fiables. On peut commander exactement ce dont on a besoin. C'est un organe ukrainien qui le dit. Le seul handicap est qu’ils sont plus chers. Mais le problème sera résolu comme celui des supermarchés.

Et comme la région est désormais sous drapeau russe, les pensions et les traitements des fonctionnaires sont payés selon les barèmes russes, qui sont bien plus intéressants que les barèmes ukrainiens…

Commentaires

  • Aux USA ,
    tout va bien !
    https://api-assets.infowars.com/2022/05/325958_image.jpeg

  • Si on ne sait pas que la propagande moderne a été inventée à peu près en même temps que le cinéma et que depuis elle se diffuse, confortée et renforcée par l'avènement du cinéma parlant puis de la télévision, si l'on ne sait pas que l'on nous ment, quotidiennement, depuis plus d'un siècle et sur presque tous les sujets, on a du mal avec cette espèce de climax que nous traversons.
    Les catholiques sont prévenus : "On lui donna même d'animer l'image de la Bête pour la faire parler..." (Ap, 13, 15)

Écrire un commentaire

Optionnel