Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tournesol

Hergé-Tintin-Tournesol-Un-peu-plus-à-louest-Amazonie-BD.jpg

Capture d’écran 2022-04-26 à 14.44.37.png

« L'État a autorisé mardi pour six mois maximum les fabricants de margarine, chips, sauces, biscuits ou plats en sauce à remplacer l'huile de tournesol dans leurs recettes sans changer leur emballage, en raison de difficultés d'approvisionnement du fait de la guerre en Ukraine. »

Comme personne dans les médias n’explique en quoi la guerre en Ukraine, depuis deux mois, pourrait être à l’origine d’une pénurie d’huile de tournesol, dont la dernière récole date d’il y a six mois, j’implore mes bons lecteurs de me renseigner sur ce mystère qui permet aux industriels de se servir d’huile de vidange pour les chips. Vive l’écologie et le respect du consommateur.

Quand même, la réélection de Macron aura servi à quelque chose. Et ce n’est que le début…

Commentaires

  • J'imagine qu'un grand professionnel comme vous a entendu parler de la presse spécialisée. Par exemple l'Usine nouvelle, LSA conso ou la France Agricole.
    Pour comprendre certains facteurs ça prend 3 minutes aux personnes de bonne volonté.
    Consulter des vrais professionnels vous aurait évité les multiples âneries que vous venez de concentrer en si peu de lignes. Mention spéciale pour l'huile de vidange

  • Même Challenge travaille mieux que vous. Merci de cet appel en forme d'aveu d'incompétence.

  • Si vous étiez animé par le desir de convaincre au moins les lecteurs de ce blog, vous ne vous satisferiez pas d'insulte au taulier. A défaut d'argument, vous faites preuve d'une belle imagination pour vos pseudonymes successifs.

  • Je n'ai pas insulté le taulier. Les insultes j'en reçois et ça m'encourage... Daoudal n'étant pas un perdreau de l'année, il sait qu'il récolte ce qu'il mėrite.
    Les arguments se trouvent en 3 minutes avec les informations sue j'ai livrées.

  • La Russie est le deuxième exporateur mondial d'huile et de tourteaux de tournesol. On lui interdit désormais de faire accoster ses bateaux dans les ports européens et de se faire payer le produit de ses ventes en devises. D'où la pénurie.
    Ce sont donc les sanctions Biden-Ursula-Macron qui créent des pénuries. Et la "merveilleuse" PAC, qui a détruit nos excédents de produits agricoles, et créé notre dépendance. Alors qu'à l'époque soviétique, il y a à peine plus de trente ans, c'est la Russie et l'Ukraine qui manquaient de céréales et d'huiles (entre autres) et c'est nous qui les appovisionnions. Je le sais, c'était mon métier au Crédit Agricole.
    Alors cessez d'écrire n'importe quoi, ça nous reposera.

  • Jean-mimi. Si vous aviez lu mes références, vous sauriez que la question des exportations russes s'y trouve, mais sous d'autres angles et responsabilités car ce sont des professionnels et pas des petits vendeurs de propagande. L'importation française d'huile de tournesol, contrairement à d'autres pays, n'est pas massivement russe. Il faut donc mieux chercher.

    Bref avant de faire le malin vous auriez pu vous documenter plutôt que de vous contenter des "vėrités sėlectives" de votre propagande favorite.

    Les raisons s'y trouvent mais je ne suis pas là pour faire le boulot des poutinolâtres.

  • Vous devriez savoir en plus que les marchés de matières premières sont unifiés au niveau mondial, et que l'OTAN bloque la sortie des navires russes de la Mer Noire , seul débouché des exportations russes de céréales et autres produits agricoles. Et que l'Ukraine a du mal elle aussi à sortir ses produits par la voie maritime. D'où la pénurie actuelle, provoquée par les gribouilles qui prétendent nous gouverner. Vos rodomontades de soi-disant expert n'y peuvent rien.

  • L'été, quand on se promène dans nos campagnes, on voit des champs de tournesols partout. On va peut-être bientôt manquer de maïs, de blé, de pommes de terre, de fraises de Bretagne... Et puis, plus de pinard sans doute ?
    Enfin, merci pour l'illustration, saperlipopette !

  • En moyenne quinquennale, le bilan du tournesol en France permet une certaine autonomie avec des exportations légèrement supérieures aux importations. La trituration monopolise les utilisations intérieures avec 1,1 Mt. (2019)
    https://www.franceagrimer.fr/fam/content/download/66960/document/20210625-COMPETITIVITE_CAHIER_OLEOPRO.pdf
    C'est à dire que la France est auto-suffisante si elle arrête d'exporter ses graines. Mais le mondialisme exige que l'on exporte et importe, histoire de générer des flux de transport et de la pollution et éviter l'autonomie des nations.
    Cette pénurie est un bobard pour faire peur au brave peuple. Et nous prépare à d'autres fausses pénuries bien plus graves. Comme dit Stavrolus, il y a des champs de tournesol partout.

  • Oui, et l'ail qu'on trouve dans nos supermarchés vient de Chine. Enfin, on ne va pas refaire le monde, surtout que d'autres sont en train de s'en charger à notre place...

  • Que presque tout vienne de Chine est une volonté délibérée de nos gouvernants esclaves des mondialistes pour tuer notre économie. Comme dit Jean Michel notre agriculture a été sabordée par l'Europe et notre industrie par les voyous yankees avec la complicité générale de nos "élites". En cas de guerre la France n'a plus de ressources propres et autonomes.

  • Macron à Cergy , et pour l'accueillir des tomates !
    Cela montre deux choses :
    1° les Français l'aiment beaucoup et sont très contents qu'il ait été réélu par l'INSEE, les machines à voter et les directeurs des EHPAD ;
    2°, et c'est la meilleure nouvelle, il y a encore des légumes, en France !
    https://rmc.bfmtv.com/actualites/politique/emmanuel-macron-vise-par-un-jet-de-tomates-cerises-sur-un-marche_AN-202204270348.html

  • Crime de lèse-dictateur! Des tomates cerise, les français sont bien gentils, et hors saison, donc marocaines ou algériennes= attentat terroriste!
    Macron va nommer premier ministre Méchancon, il lui doit bien cela, sans attendre les législatives.

Écrire un commentaire

Optionnel