Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Russes et Poutine

Ci-dessous le dernier graphique de VSTIOM sur la cote de Vladimir Poutine en Russie. VSTIOM est le Centre russe de recherches sur l'opinion publique. Certes il appartient à l'Etat russe mais n'est pas financé par l'Etat (il est financé par les entreprises et les organismes qui lui commandent des études), et il est reconnu par ses pairs dans le monde, tant les instituts de sondage que les sociologues. Le "Dialogue de Trianon", créé par Macron et Poutine en 2017 pour renforcer les liens entre la France et la Russie, avait commandé une étude au VSTIOM sur la perception des questions climatiques en Russie et en France. On peut signaler aussi qu'en mai 2019 la cote de Poutine selon VSTIOM était de 31,7%, ce qui pour lui était très mauvais.

Capture d’écran 2022-03-19 à 14.46.09.png

Capture d’écran 2022-03-19 à 14.55.22.png

Commentaires

  • Déjà que les sondages ne valent pas grand chose chez nous alors là-bas où les élections aboutissent à des résultats de dictateurs africains… Bon et sinon, et alors ?

  • Ce qui a fuité en Suisse : les intentions de votes pour Macron seraient de 12 % et non de 30 ou 35 comme on voudrait nous le faire croire. A vrai dire, 12 % est un chiffre qui me paraît encore élevé.
    De plus, 84 % des Français ne veulent plus voir sa sale gueule. S'il est au second tour, ça voudra juste dire que lui et sa bande de mafieux auront bourré les urnes ou faussé les résultats par un autre moyen.
    Ce type finira très mal.

  • "On peut signaler aussi qu'en mai 2019 la cote de Poutine selon VSTIOM était de 31,7%, ce qui pour lui était très mauvais."

    Euh, je crois que sa côte n'est pas descendue en dessous des 60%. En fait, elle est "tombée", depuis 80% à la suite de la réforme des retraites mais après était restée stable. Par contre, les Russes étaient à l'époque (sont) demandeurs de changements, ce qui a pu passer pour un mécontentement croissant.

  • Un électeur devrait se prononcer au premier tour pour le candidat qui incarne le mieux ses idées. Il faudrait mettre en avant les mœurs du candidat et ses casseroles. Les sondages devraient être interdits deux ou trois ans avant l'élection. La révélation d'éventuels scandales devrait être encouragée durant les deux ans qui précèdent l'élection, mais prohibée dans les six derniers mois. On pourrait infliger le supplice des Cent morceaux aux tricheurs et des mille morceaux aux salopards qui détruisent la nation depuis cinq ans.

  • 200 000 personnes conspuent Poutine :
    https://www.bing.com/videos/search?q=poutine+meeting&&view=detail&mid=70A89E8DAF51DC42838E70A89E8DAF51DC42838E&&FORM=VRDGAR&ru=%2Fvideos%2Fsearch%3Fq%3Dpoutine%2520meeting%26qs%3Dn%26form%3DQBVR%26%3D%2525eManage%2520Your%2520Search%2520History%2525E%26sp%3D-1%26pq%3Dpoutine%2520meeting%26sc%3D8-15%26sk%3D%26cvid%3D78AA2D6DDC234520918A5D087EEEF95A

    Le fan-club de Macron :
    https://www.bing.com/videos/search?q=Macron+hu%c3%a9&docid=608039727253622478&mid=04C0C03BF7C9E66DD1FE04C0C03BF7C9E66DD1FE&view=detail&FORM=VIRE

  • Rectificatif : le stade moscovite est de 400 000 places. Et il y avait pas mal de gens dehors aussi...

Écrire un commentaire

Optionnel