Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lavrov

Quelques brefs extraits de l’interview de Sergueï Lavrov à RT-France, censurée par la dictature européenne.

Je pense que le rôle des sanctions est bien plus stratégique. C’est la quintessence de la stratégie occidentale, en l’occurrence marginaliser la Russie, l’endiguer, et mettre fin au développement de la Russie. Mais aussi réduire à zéro son rôle dans la politique internationale, dans l’économie, dans le sport, dans la culture, la science, l’enseignement, et nous constatons aujourd’hui des mesures prises par nos collègues occidentaux qui sont sans précédent.

Une des tendances majeures c’est aussi le souhait des Etats-Unis, qui ces dernières années se manifeste de plus en plus évidente de la part de l’administration Biden, c’est cette tendance à donner au monde un caractère unilatéral. On veut reproduire ce modèle partout dans le monde, et je pense que l’Europe a cessé à 99% toutes ses tentatives d’être indépendante malgré les paroles d’indépendance que prononce le président Macron. En ce qui concerne l’Allemagne on voit qu’elle est tout à fait prête à suivre les instructions provenant des Etats-Unis, comme le montre l’affaire du gazoduc : les Américains savent mieux que les Européens ce qu’il leur faut pour assurer leur sécurité énergétique.

Les Etats-Unis veulent un monde unipolaire. Ce ne sera pas un village mondial, ce sera un village américanisé. Peut-être un saloon américain, où tout le monde danse sur la musique jouée par le plus fort. Les Etats-Unis réussissent aujourd’hui à mobiliser autour d’eux l’ensemble des forces occidentales. Mais il y a dans le monde des acteurs qui refuseront toujours d’intégrer le village mondial sous la direction du shériff américain. La Russie n'est pas du tout un des pays prêts à suivre cet ordre du jour américain.

Commentaires

  • Votre zèle à voir la responsabilité de ce conflit dans l'Occident décadent est fascinant. Que la réponse de l'Occident soit démesurée ou non, qu'elle soit ou non un prétexte pour fragiliser durablement la Russie, est une chose dont on peut bien sûr débattre. L'invasion terrestre, brutale, au mépris du droit international, avec ses cohortes de réfugiés, mériterait moins de mansuétude à l'endroit de Poutine. Le simple fait qu'il prétende être un bon orthodoxe et que le patriarche de Moscou, agent du FSB de notoriété publique, lui apporte son soutien ne peuvent pas suffire à justifier le retour de la guerre. Il est possible et même probable que l'OTAN a commis des erreurs mais qui peut croire sérieusement qu'un gouvernement néo-nazi (dirigé par un Juif...) ait constitué une menace sérieuse pour Moscou. C'est dire la fébrilité du régime que de voir sa sensibilité sur ce point. La vérité est que Poutine exècre la démocratie et les libertés publiques et qu'il faut être gravement atteint de mélenchonite aigüe pour persister à faire de Poutine une victime alors qu'il est le bourreau.

  • 1. Cohortes de réfugiés. En 1940 en France il y a eu "l'exode": 8 millions de personnes sur les routes, fuyant l'invasion allemande. Parmi elles ma mère qui était gamine, et qui, lorsqu'elle en parlait, disait à quel point cet "exode" était stupide. Car il était infiniment plus dangereux d'être sur la route que chez soi.

    2. Ce n'est évidemment pas Zelensky qui est une menace. C'est l'OTAN qui avait déjà une base à Yavoriv, c'est le Pentagone qui avait des laboratoires biologiques à la frontière. C'est la CIA qui formait l'armée ukrainienne.

  • Moi ma mère, qui était une toute petite fille à l'époque, s'est fait canarder avec son encore plus petite sœur par un aviateur anglais en 1945. La domestique qui se promenait dans la campagne avec elles a eu juste le temps de les aplatir dans un fossé. L'état-major britannique a envoyé une lettre d'excuses à mes grands-parents : l'aviateur avait trop bu, paraît-il...

  • Cher Daoudal :

    1. Peux-tu nous expliquer pourquoi le seul pays qui n'était pas dans l'OTAN se fait en ce moment rouler dessus par la Sainte-Russie adoratrice de son passé bolchévique ?
    2. En corrollaire, qui est la menace ? L'OTAN ou le pays envahisseur ?

    Allez continue à supprimer ce qui ne te convient pas, kamrade Daoudal.

  • Je ne supprime pas ce qui ne me convient pas, je supprime ce qui est insulte gratuite et grossière.

    Je laisse ce ridicule "kamrade" pour montrer jusqu'où vous êtes descendu, c'est d'autant plus pathétique que je vous ai connu très différent sur le FC.

  • Les rois de France avaient un drapeau rouge : il s'appelait l'oriflamme. En tout cas, Daoudal, vous êtes bien heureux (en attendant, si ce n'est déjà fait, d'être bienheureux) de connaître ce personnage étrange qui change de nom à chacun de ses posts ou presque.
    Quand nous, pauvres tâcherons humains, participerons de votre béatitude déjà manifeste, nous connaîtrons sans doute les damnés, de sorte qu'il y aura un soupçon de tristesse dans notre bonheur éternel si nous n'avons pas bien su prier ou faire des sacrifices pour quelqu'un que nous aimions et qui se retrouve avec Luc, avec luc, avec lc ou encore avec Luuc... Cette perspective à elle seule devrait nous convaincre d'œuvrer avec constance à notre éternel salut.

  • Tout à fait, d’ailleurs Lénine était monarchiste français et la faucille et le marteau sont une allusion directe à Saint Louis.

  • Pas terrible, votre remarque. Vous tapez "oriflamme wikipedia" et vous verrez ce qu'il en est.
    D'ailleurs le rouge est une magnifique couleur et on ne voit pas pourquoi les rois de France se seraient abstenus de l'utiliser. Le Christ l'a beaucoup utilisée à la fin de sa vie terrestre...

  • Et d'ailleurs pour P o u t i n e le chirstianisme et le c o m m u n i s m e c'est du pareil au même comme il l'a dit dans une interview

  • Je ne peux pas mettre le lien, Daoudal censure les articles de Jeanne Smits apparemment.

  • Ulc, le retour !
    L'incroyable Ulc !
    Dans le rôle de Ulc, une tarlouze tenue en laisse.
    Dans celui de la femme de Ulc, Jean-Michel, qui s'est tout fait couper pour s'appeler Brigitte !
    Vive la ripoublique ! Vive la Fronce !

  • Je ne censure évidemment pas Jeanne Smits. Vous avez un vrai problème.

  • @Daoudal Pas réussi à mettre le lien, je me doute que ce n'est pas J. Smits qui est visé, mais je m'en amuse. Vous devriez la lire d'ailleurs. Article de reinformation tv sur le sujet indiqué.

  • @Ulc, ou luc, ou lucouLuc, ou ? ou ?
    "Et d'ailleurs pour P o u t i n e le christianisme et le c o m m u n i s m e c'est du pareil au même comme il l'a dit dans une interview"
    Tiens donc, et votre pote Biden pour lui catholicisme et culture de mort c'est du pareil au même. C'est Clinton, Obama, Biden qui sont venus mettre le chaos en Ukraine Je préfère Poutine, ce n'est pas idiot puisque le communisme a emprunté au christianisme en le pervertissant. Pour moi, le pays d'Europe le plus communiste, c'est la France, avec son micro-dictateur Macron, mais macro-nuisible.

  • @Dauphin Whaou des variations transparentes du pseudo pour contourner la censure dont Daoudal semble avoir fini par se lasser pour le moment, allez vous vous en remettre. Je ne sais pas où vous avez vu que je défendais Bidet ou Macron, bel homme de paille.

    @Stravotruc Vous êtes un tigre de papier.

  • @troudeballe
    Merci. Je suis un avorton, et bien plus minable que saint Paul. Chacun aime à être comparé à un tigre plutôt qu'à un chimpanzé, ce qui devrait faire réfléchir Dauphin à notre généalogie. Et je suppose qu'un tigre de papier est un avorton qui maîtrise la langue. Même si j'apprécie vos compliments invoulus, ce n'est pas vodka.

  • Pourquoi aucun article sur les destructions d'église sur le chemin de la glorieuse armée de dénazification ? Il y a les bons et les mauvais chrétiens ?

    On se sent journaliste indépendant.

    https://www.facebook.com/watch/?v=362860132336482
    https://www.facebook.com/Church.ua/posts/5530177843664375
    https://www.facebook.com/Church.ua/posts/5535218803160279
    https://www.facebook.com/Church.ua/posts/5542722499076576
    https://www.facebook.com/Church.ua/posts/5546769578671868
    https://www.facebook.com/Church.ua/posts/5532534850095341
    https://www.facebook.com/Church.ua/posts/5532534850095341
    https://www.facebook.com/221488881199991/posts/5555041691177990/
    https://www.facebook.com/221488881199991/posts/5558249540857205/

  • Je partage le scpticisme de Luc mais comme ce que nous écrit notre hôte sur le sujet sur lequel il est le plus assertif et le plus pertinent - la liturgie - est très intéressant et précieux même, je me dis que je dois faire l'effort de penser contre moi-même et d'essayer de comprendre son positionnement. Pour l'instant, je n'y arrive pas. La comparaison entre l'Exode de 1940 et la situation actuelle me semble lunaire : que je sache on n'en est pas et de loin à l'armistice... Et les victimes civiles délibérément visées par l'armée rouge (pardon l'armée russe) sont une réalité : des Français sont dans cette situation et j'ai eu leur témoignage qui n'ont eu la vie sauve qu'à la grâce de l'incurie des tireurs russes...

  • Tu partages, Légion...

  • S'il vous plaît, les victimes de la propagande de guerre américano-européenne, allez prendre l'air : il fait beau.

  • Wallah ci la cia.

  • Vous voulez dire "Voilà, c'est la CIA" ? Vous avez plus d'esprit que le Gremlin moyen mais moins qu'un chimpanzé bien élevé, connard !

  • @nicolas "n'ont eu la vie sauve qu'à la grâce de l'incurie des tireurs russes..." Même vous , vous ne croyez pas à ce bobard... Et vos Français, ils faisaient quoi et dans quelle localité? Ce n'était pas par hasard des mercenaires? Et les militaires ont déjà du mal à reconnaître un soldat ukrainien d'un russe, comment ont-ils su que c'était des Russes qui leur tiraient (mal) dessus. Merci de m'envoyer le courriel de vos témoins, j'aimerais leur poser quelques questions. C'est trop vague , votre histoire.

  • Que ceux qui se glorifient de leur vacuité morale et intellectuelle, et se sont tus durant huit années de massacre des civils ukrainiens de Lougansk et Donetsk (les fameux chiens de Poutines fauchés en allant travailler ou en déposant leur enfant à l'école), retournent au chaos d'où ils n'auraient jamais dû sortir.

  • On voit là que, pour certains, l'émotion (pour parler courtoisement) l'emporte largement sur le raisonnement et l'analyse des faits. Dommage, car ce que déclare Sergueï Lavrov (et merci de le mettre en ligne) semble juste que l'on soit pour ou contre la Russie.
    Mais la fièvre doit monter comme entre les pro-injections de Pfizer et cie et les autres que l'on se doit de considérer comme des irresponsables (et tous les adjectifs qui ont été utilisés par le "camp du bien" à leur propos).

  • Excusez-moi mon français, je serai bref.

    En trois semaines de cette guerre Poutine a réussi à souder la nation ukrainiene: les Ukrainiens russophones de Harkiv, Odessa et Kiev et ceux de de l'ouest.

    Un vecteur de civilisation avait radicalement changé, et entraine auto-identification comme Ukrainiens, différent du monde russe. Pas de question d'être avec Moscou dans l'avenir. C'est un basculement, il me semble, historique.

    Église orthodoxe de patriarcat de Moscou en Ukraine est foutu. Les prêtres se révoltent contre Cyril, copain de Poutine.

  • Je vous relis, mais on ne comprend pas de quel côté vous êtes. Ce n'est pas un problème et vous avez le droit de préférer la nuance. Mais la nuance a l'inconvénient de supposer une certaine maîtrise de la langue.

  • C'est simple, anti-Poutine, celui-ci d'après Thomas arrivant a souder les victimes russophones des massacres de 2014 à 2022 avec leurs bourreaux ukrainiens et néo-nazillons. C'est juste de la propagande occidentale et de l'église orthodoxe autocéphale ukrainienne. L'union sacrée contre l'ours russe, en quelque sorte, un véritable conte de fées. Les manipulateurs occidentaux ont réussi à allumer une guerre civile entre Ukrainiens et les Russes vont y mettre fin. Cela n'a duré que 8 ans, la chasse aux russophones et le bombardement de leurs villes et villages. Comme le fait remarquer Michel, cela n'a pas ému les "pacifistes" de l'époque

  • Tout simplement je partage mes observations. J'ai eu l'occasion de parler a ceux qui ont fui la guerre.

    De quel côté je suis? Poutin ne me laisse pas le choix.

  • @Thomas Manifestement de 2014 à 2022 vous n'avez pas eu l'occasion de parler à ceux qui ont fui la répression du gouvernement de Kiev et ses milices néo-nazies. Et venons à l'origine : le coup d'Etat de 2014. Les USA ont réussi en Ukraine ce qu'ils ont raté en Syrie.
    Cet article date de 2017 et YD a déjà parlé sur ce blog des magouilles de la sorcière Nuland
    https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-le-yeti-voyageur-a-domicile/20140311.RUE9766/le-coup-d-etat-ukrainien-a-bien-ete-pilote-par-les-etats-unis-la-preuve.html

  • @ Dauphine
    Sans doute, le Maidan de 2014 a été pensé comme le mythe fondateur de la nouvelle Ukraine. D'ailleurs comme d'autres mythes, p.ex.: Révolution d'octobre de Lenine, la Révolution française, attaque à Pearl Harbor, L'incendie du Reichstag etc.

    Le conflit au Donbass (horrible) c'était quand même un conflit a l'intérieur de l'Ukraine (meme d'apres Poutine). Tandis que maintenant Poutine a refusé le droit à l'existence d'une nation (sic! voire la declaration de Poutine a la TV ce qui cause notamment la colère des Ukrainiens). Pour dire les choses de façon simplifiée: Hitler mit fin à l'indépendance de l'Autriche (et de la nation autrichienne) et proclame la "nouvelle nation allemande" = le nouveau "Monde russe" de Poutine. La différence est telle que les Autrichiens ont accueilli Hitler avec joie - les Ukrainiens se battent pour leur liberté.

  • @Thomas
    Ah? Bon? Parce que les Ukrainiens russophones du Dondass ne se battent pas pour leur liberté? Pourquoi Kiev les a brimés et persécutés? Interdiction de la langue russe, discriminations à l'emploi, propose insultants, puis attaques armées etc... Quand on touche à l'essence des peuples on se ramasse un retour de flamme.

  • @ Dauphin
    pour que tout soit clair :-) je ne suis pas un partisan de Zelensky ni de Macron ni... etc. La politique intérieure - linguistique de l'etat ukrainienne (de 2014) a été changée il y a déjà quelque temps (années).

    Mais voyons, la politique linguistique de la Belgique ou de l'Algérie ne donne pas le droit d'envahir le pays.
    La langue n'est pas la cause de la guerre. C'est le separatisme de Donbass, la volonte de se detacher du reste du pays.

    PS.
    Zelensky avait appris la langue ukrainienne vers 2017. La même chose avec le maire de Kiev Vitali Klitschko.

  • Thomas a appris la langue française en cinq minutes.

  • Les outils non utilises rouillent, la meme chose avec les langues etrangeres...il suffira un coup (de 5 min) de brosse metallique et voila :-)

  • @Thomas: et les armes non utilisées aussi. L'OTAN a permis d'en refiler des stocks aux Ukrainiens et poussé aussi les Russes à éclaircir leur stock. La France a livré des équipements militaires sensibles à la Russie pendant l'embargo de 2015 à 2020. C'est comme dans Tintin, les marchands d'armes traversent la frontière des pays en guerre pour vendre leur camelote en ayant au préalable provoqué un "casus belli".
    Et encore une amère pilule pour les russophobes, c'est une info gratos! Les USA sont à fond pour l'embargo, ils ont leur merde de gaz de schiste à fourguer. Ils sont où les écolos?
    https://www.latribune.fr/economie/international/guerre-en-ukraine-l-europe-a-achete-pres-de-17-milliards-d-euros-de-gaz-et-de-petrole-russes-depuis-le-debut-du-conflit-906600.html

  • Pardonnez-moi, cher Thomas, vous écrivez fort bien, et moi je devrais éviter de rompre mon abstinence d'alcool les dimanches de carême.

  • @ Dauphin
    "Ils sont où les écolos?"

    les ecolos sont payes par...l'industrie.
    Dans les annees 80 en Afganistan, les USA ont livre Stingers pour basculer les rapports de force en faveur des Mujahedins. Mais la moitie de Stingers etaient pique par l'intermediaire - a voir - Ziaul Hack - l'armee pakistanaise. En meme temps les Americaines ont vendu leur truc pour les camions sovietiques.
    Ils etaient tous gagnants :-)
    La guerre c'est l'heure du bon business, c'etait toujours comme ca.
    La regle 1.: zero stock (couller le stock)

    @ Stavrolus
    La regle 2.: boire ou ecrire, il faut ....

  • Et encore, la soi-disant "Sainte Russie" avait envoyé des Tchechens et des Syriens pour se battre contre ses frères slave. Poutin contredit ses propres déclarations sur l'amitié entre deux nations slaves si proches et l'orthodoxie.

    PS

    Attention à ne pas confondre Donbass avec tous les russophones.

  • @dauphin c'est le compte officiel de l'Église orthodoxe dépendant du patriarcat de Moscou, guignolito.

    @daoudal "je supprime les messages injurieux" lol ça dépend envers qui hein :)

  • à luke Dans un commentaire précédent je vous écrivais qu'il était très étrange qu'aucune de ces destructions n'est reprise par les merdias occidentaux , avides de tout ce qui peut pourrir Poutine. Et le patriarcat n'a pas d'autres moyens que cette merde de facedebouc, avec ses racontars de concierge, ses infos invérifiables, ses vidéos bidon? Vous êtes sur qu'ils ne parlent pas des églises orthodoxes russes incendiées entre 2014 et 2022 dans le Donbass par vos copains néonazicons?

  • @ Daoudal.
    Les civils ne fuyaient pas tant les combats que le souvenir douloureux laissé par l'occupation allemande lors de la Grande guerre.

  • Mais cher Monsieur, votre remarque ne change rien à la réalité... telle que vécue par les personnes en fuite.

Écrire un commentaire

Optionnel