Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La maternité de Marioupol

Le monde entier est horrifié par la frappe russe sur une maternité de Marioupol, hier 9 mars. C’est un crime de guerre, entend-on de partout. Voici deux éléments.

Le premier est un extrait de la déclaration de Vassily Nebenzia, le représentant de la Russie au conseil de sécurité de l’ONU, le 7 mars :

Les radicaux ukrainiens montrent leur vrai visage plus distinctement de jour en jour. Les habitants rapportent que les forces armées ukrainiennes ont expulsé le personnel de la maternité n°1 de la ville de Marioupol et ont installé un site de tir à l'intérieur de l'établissement.

Le second est un passage d’un long reportage du journal russe en ligne Lenta.ru. Reportage publié le 8 mars :

Igor dit que dans les derniers jours de février, des personnes en uniforme sont venues à la maternité où travaille sa mère. Il ne sait pas s'il s'agissait de combattants des forces armées ukrainiennes ou du bataillon nationaliste "Azov" (interdit en Fédération de Russie). Les militaires ont fait sauter toutes les serrures, dispersé le personnel de la maternité et installé des postes de tir dans le bâtiment afin, comme ils l'ont expliqué aux médecins, de préparer la "forteresse de Marioupol" à la défense. La réaction des militaires aux objections est standard : coups de crosse, tirs en l'air.

Quant à la jeune femme enceinte qu’on voit sur les photos, elle a été identifiée comme étant Marianna Podgurskaya, actrice et vedette d’Instagram en Ukraine.

Il n’est peut-être pas inutile de connaître la version russe officielle, telle qu’elle est donnée par le ministère de la Défense. Au lieu de crier à la propagande, j’attends les réfutations, car je ne connais rien à ces choses-là.

La nature des dommages subis par l'hôpital peut induire en erreur le public de masse en Europe et aux États-Unis, pour lequel ce spectacle a été réalisé. Mais pas les experts. Une munition d'aviation hautement explosive, même de puissance inférieure, n'aurait tout simplement rien laissé des murs extérieurs du bâtiment.

Les photographies du terrain de l'hôpital contiennent des preuves de deux explosions distinctes mises en scène près de l'hôpital. Une souterraine et une autre de faible puissance dirigée vers le bâtiment de l'hôpital.

L'analyse des déclarations des représentants du régime nationaliste de Kiev, des matériaux photographiques de l'hôpital, ne laisse aucun doute. La prétendue "frappe aérienne" qui a eu lieu est une provocation complètement orchestrée pour maintenir l'excitation antirusse dans les publics occidentaux.

Nous avons déclaré à plusieurs reprises précédemment que les institutions médicales de Marioupol, y compris l'hôpital № 3, ont cessé leur travail à temps plein à la fin du mois de février. Tout le personnel et les patients ont été dispersés par les nationalistes.

Le bâtiment de l'hôpital, en raison de sa situation tactique favorable à proximité du centre-ville, a été transformé en un bastion du régiment Azov. C'est ce que rapportent massivement les habitants de la ville, qui se sont déplacés à la fois vers les zones contrôlées par Kiev et vers les zones contrôlées par la RPD.

Commentaires

  • Qui a intérêt d'augmenter la haine déjà viscérale contre la Russie ? Les Russes, en détruisant une maternité dans laquelle se trouvent encore de femmes et des enfants gagneraient quoi ? La guerre sur le terrain ou la guerre des impressions ? Les Russes ne sont pas tendres humanitaires mais sont ils aussi bêtes ? Une maternité évacuée et devenue bâtiment militaire il y a un sens d'être bombardé. Je me souviens l'histoire de couveuses de Kuwait..

  • Si les Américains ont cette capacité à changer le régime ukrainien à volonté, comment se fait-il que les voisins Russes n'y arriveraient pas ? Plutôt que d'envoyer des tanks et des missiles, de déplacer des millions de gens et de tuer et blesser un nombre incalculable de civils pour une opération de conquête sanglante et sans avenir...

  • Tuer un nombre incalculable de civils... Incalculable ? Parce que Boris Johnson et Biden et les médias qui nous informaient sur le COVID le disent ? Qu'ils donnent le nombre exact ainsi que les noms de ceux qui sont morts à la maternité par exemple. Depuis 15 jours des millions des civils comme vous dîtes sont déplacés. Ils avaient donné 48 h pour évacuer Mariupol et on entend encore parler des nombres incalculables de morts qu'auront provoqué les bombardements. Je me souviens de l'époque quand on nous montraient les enfants de Syrie tués à cause du gaz de schiste en désignant Assad comme responsable... La guerre en Ukraine aurait déjà fini si ils avaient accepté la neutralité du pays (un pays comme la Suisse) au lieu de vouloir nous impliquer dans une guerre mondiale. Les journaux de mon pays qui crachent sur Poutine, en 22 février, deux jours avant l'invasion russe, parlaient du bombardement de Donbass par les forces ukrainiennes. Que ces endroits si détestés par les "patriotes ukrainiens" d'Antony deviennent indépendants de l'Ukraine comme le demandent les Russes. Le responsable de cette catastrophe humanitaire et l'OTAN et son homme de paille Zelensky.

  • @Philippe Martin. Imaginez une seconde (pas plus) que Poutine ait voulu changer le régime du Mexique et du Canada en y fomentant des "révolutions colorées", en y installant des bases, des missiles, des labos d'armes bactériologiques, en armant des milices, en restaurant le pacte de Varsovie et y invitant ces deux pays à y adhérer... Pensez-vous que les USA seraient restés les bras croisés?
    Le propagande luciférienne des occidentaux bat son plein avec les larbins genre Zelensky. Les bombardements des centrales nucléaires, des civils, des maternités: d'infâmes montages vidéo, même pas crédibles et vous y croyez? Vous a-t-on entendu quand les russophones de l'est de l'Ukraine ont été bombardés depuis 2014? Qui a protesté à part les Russes?
    Maria vous a très bien répondu.

  • Il est facile de défendre pour des raisons d'affinité idéologique, ou autre, une offensive militaire quand elle se passe à plusieurs centaines de kilomètres. On verra ce que vous en dites quand les chars de Poutine ou d'un autre potentat vendront démolir votre maison, violer vos filles et ruiner votre retraite. A moins que certains attendent avec joie ce moment de pouvoir servir l'occupant et d'accomplir la basse besogne.

    Quant à la propagande, il serait risible de prétendre qu'elle soit le fait d'un camp plus que de l'autre...

  • " il serait risible de prétendre qu'elle soit le fait d'un camp plus que de l'autre..."
    Alors pourquoi vous ne démontez pas la propagande russe avec des arguments comme nous vous démontons la propagande américano-ukrainienne, avec des arguments?
    Ne vous en faites pas, les Américains seraient les premiers ravis de voir les chars russes entrer dans Paris et certaines prophéties en parlent. Et il n'y aura pas de Ste Geneviève ou de Ste Jeanne d'Arc pour les stopper, la France avorteuse ne le mérite pas.
    Il ne serait pas étonnant que les yankees aient provoqué Poutine pour obtenir le chaos en Europe. Partout où ils mettent leur nez, c'est le chaos.

  • Merci mais je ne vais pas perdre mon temps à démonter la propagande russe à ceux qui veulent la voir pour un reflet fidèle des événements.. De toute manière ce serait un débat sans fin et sans résultat.

    Oui, les prophéties en parlent, de la venue des armées de l'est, et cela aura certainement lieu. Je suis d'accord avec vous qu'il s'agit d'un châtiment que l''Occident mérite et qu' elle aurait pu éviter en revenant à Dieu, et que peut-être certaines élites veulent et recherchent à semer le chaos pour imposer leur Nouvel Ordre Mondial.

    Tout cela ne rend pas légitime la décision d'agresser militairement un pays souverain et de plonger des millions de personnes dans un cauchemar sans fin et de détruire des vies par milliers, d'un côté comme de l'autre (combien de soldats russes tués ?)

    Les perpétreurs des "châtiments" que la Justice de Dieu permet n'auront pas droit à une quelconque récompense divine pour leurs actions criminelles.

  • Pour un témoignage sur la vie actuelle en Russie sans le filtre de la nouvelle Pravda pro-Poutine.

    https://www.letemps.ch/grand-format/vertige-guerre-un-recit-demmanuel-carrere

  • Les canadiens ont aussi leur hystérique luciférien, Justin Trudeau et ils sont plus en alerte envers les manipulations en cours. Voyez par exemple:
    https://nouveau-monde.ca/le-plan-strategique-des-etats-unis-contre-la-federation-de-russie-a-ete-elabore-il-y-a-trois-ans-par-le-think-tank-americain-rand-corporation/#comment-4155
    C'est ennuyeux pour la France d'être dans le camp des salauds et pour les véritables Français, une croix lourde à porter....

  • Irak / Koweit : Les couveuses Koweitiennes
    ( Fausse déclaration de la fille de l'ambassadeur...)
    https://www.youtube.com/watch?v=s-qgvcIFC80

    PS Pour ceux qui ont la mémoire courte .

  • Jolie et jeune salope, elle a reçu combien pour sa prestation de comédienne?
    Voir aussi le montage financier et l'agence de communication impliquée:
    https://www.youtube.com/watch?v=ZbnyAIjh0aE

    citation: " La jeune fille était la fille de l'ambassadeur du Koweït à Washington. L'association Citizens for a Free Kuwait, organisée par le gouvernement du Koweit exilé avait commandé cette campagne à la compagnie de relations publiques Hill & Knowlton (pour la somme de 10 millions de dollars1).
    Il est surprenant que le congrès américain n'ait pas fait une enquête préalable sur l'identité de la jeune fille avant de la laisser « témoigner » devant leur assemblée. La machination a fonctionné grâce à l'intervention de Lauri Fitz-Pegado, qui a convaincu les députés que l'identité n'était pas révélée pour protéger la famille de la jeune femme. Lauri Fitz-Pegado avait travaillé pour le gouvernement auparavant, dans l'Agence de l'Information3"
    Presque tout le monde avait fermé sa gueule à l'époque quand le pot-aux-roses fut éventé.
    Etonnant que la vidéo soit visionnable aujourd'hui encore.

  • ce qui est sidérant, c'est la vacuité intellectuelle des liseurs de bulletins à la radio ou à la télé. J'ai entendu "crime de guerre à la maternité de Marioupol. Le bombardement russe à fait 17 (dis-sept) blessés"
    Personnellement, je trouve ça léger 17 blessés pour un bombardement qui serait un crime de guerre...ce qui ne fait absolument pas tiquer le liseur de bulletins d'information/ de communication / de propagande (cocher la mention adéquate)

  • En tous cas les marchands de canon étatsuniens se frottent les mains...Cui prodest comme toujours...
    Qui se souciait en 1944 des bombardements sur notamment les villes normandes et particulier sur Le Havre (photos à l'appui ? Le camp du bien devait gagnait la guerre et la post-guerre...
    Où est le camp du bien aujourd'hui? Les labos bio en Ukraine, le woke et le lgbt..etc, l'appauvrissement de la France et son désarmement, sa désindustrialisation, le départ de ses élites de la jeune génération, les déserts médicaux mais les piqures et le passeport intérieur dit sanitaire-vaccinal; une partie de Chypre à l'otanesque Turquie, l'Azerbaidjan génocidant les Arméniens du Karaback; la Chine capitalo-communiste et ses oligarques...l'avortement comme droit humain, l'euthanasie et l'eugénisme...les frontières ouvertes à l'Islam depuis 40 ans, les mensonges sur l'Irak, la Syrie, etc...
    L'histoire n'est pas si simple que cela...Mais surtout il ne faut pas que les Français en particulier puissent penser.

  • "Quant à la jeune femme enceinte qu’on voit sur les photos, elle a été identifiée comme étant Marianna Podgurskaya, actrice et vedette d’Instagram en Ukraine." Pour dédouaner la jolie future-mère, certains ont prétendu qu'elle avait été forcée par des hommes du bataillon Azov à se prêter à cette farce.
    Et voici les photos, pour ceux qui ont besoin de preuves:
    https://planetes360.fr/alerte-manipulation-zelenski-a-utilise-une-mannequin-enceinte-pour-le-faux-attentat-de-mariupol/
    D'autres civils ont témoigné qu'ils avaient été empêchés d'emprunter les couloirs humanitaires d'évacuation par ces mêmes miliciens ukrainiens.

  • Vous préférez donc croire les manipulateurs russes d'information, qui cherchent à dédouaner les bavures de leur armée ? Pourquoi cette jeune femme, enceinte et vivant dans cette ville, ne pourrait pas être justement dans cette maternité au moment du bombardement ?
    Et si c'était réellement un grossier montage, pourquoi justement choisir quelqu'un de connu ?

  • @Ph Martin Aujourd'hui 14 mars Euronews sur son site laisse la vidéo du montage et la commentatrice précise que la mère et le bébé ont succombé à leurs blessures!!! Marianna Podgurskaya est en pleine forme et vous enverra un faire-part de naissance, promis, pour vous remercier de votre soutien éclairé et bien informé (par l'AFP et Euronews).

  • @Ph Martin et j'ai oublié de vous mettre le lien du nouveau mensonge européen. C'est idiot, c'est parfaitement vérifiable. Euronews fait comme si la "comédienne" n'avait pas été identifiée et pas grand monde n'éventera la supercherie, surtout pas vous.
    https://fr.euronews.com/search?query=maternit%C3%A9

  • Vous faites exprès ou quoi ? Ce n'est pas la même... Plusieurs femmes enceintes ont été photographiées ce jour là, pas seulement cette Mariana. C'est une autre qui est morte..

  • @Ph Martin Sur la vidéo on voit Marianna Podgurskaya, transportée en civière et la présentatrice d'Euronews annonce en même temps que l'image le décès de la mère et l'enfant. Si c'était une autre pourquoi montrer la vidéo avec Marianna Podgurskaya,? Pourquoi ne pas montrer la véritable morte si elle existe et donner son identité?
    Extrait de l'AP:
    "UKRAINE
    La femme enceinte évacuée de la maternité de Marioupol est décédée avec son bébé
    La femme enceinte blessée lors du bombardement russe survenu à la maternité de Marioupol, le 9 mars est décédée, rapporte Associated Press (AP), ce lundi 14 mars. La photo de son évacuation sur un brancard avait fait le tour du monde, illustrant l’escalade dans l’horreur en Ukraine.
    14/03/2022"
    Hollywood n'aurait pas fait mieux pour faire pleurer les pleureuses de l'OTAN

  • Je ne réponds pas de la compétence journalistique d'Euronews, ni de leur honnêteté intellectuelle, mais pardonnez-moi si à l'appui de mes dires je cite ici ce quotidien bobo de gauche, qui a au moins le mérite de ne pas être soupçonnable de sympathie pour les nazis, ni même pour les Américains, me semble-t-il :

    https://www.liberation.fr/checknews/a-marioupol-la-propagande-russe-se-heurte-au-tragique-du-reel-20220314_VYBRM5JX7BDZRCETJJAABV2D24/

  • Ceci dit, évidemment, il sera toujours possible de soupçonner un mensonge. A moins d'enquêter dur place, et encore, difficile d'avoir une certitude définitive. Mais suivre la version russe comme la vérité, c'est aussi naïf que de gober sans réfléchir tout ce que nos médias mainstream nous servent sur un plateau.

  • @ph Martin dès le 7 mars la maternité a été vidée par des militaires d'Azov pour y installer des postes de tir. Il n'y avait pas une femme enceinte et pas un bébé dans les bâtiments visés par les contre-tirs du 9 mars. Tout le monde la savait, l'OMS, l'OTAN, l'AFP, l'AP, mais ils continuent leurs montages rocambolesques.
    Continuez à pleurer vous êtes au service du "camp du bien" c'est à dire des USA.

  • Vous avez peut-être raison, qu'importe. Cela ne serait de toute manière pas arrivé si Poutine avait ramené ses militaires dans leurs casernes après leurs prétendus "exercices" plutôt que de les envoyer faire du tourisme sanglant en Ukraine sous de faux prétextes cousus de fil blanc. Si c'est un montage cette maternité, il y a malgré tout beaucoup de gens qui meurent en ce moment, beaucoup de destruction, beaucoup de gens qui ont tout perdu,et des crimes de guerre. Voilà. Je ne suis pas dans le camp ni des Russes ni des USA, je suis dans le camp du Crucifié et contre tous les Hérodes de ce monde,

  • @Ph Martin, comme vous avez raison, la vérité importe vraiment peu. S'il y a tous ces montages c'est que les civils sont épargnés le plus possible par les Russes. Ce n'était pas le cas quand l'armée ukrainienne bombardait huit ans durant les villes et villages du Donbass. Et à l'époque les Russes n'avaient même pas imaginé des montages vidéos truqués, la réalité suffisait. Réalité qui n'a pas tiré les larmes des occidentaux puisqu'ils poussaient à la discrimination et au massacre des Ukrainiens russophones en formant des milices terroristes.
    Les mondialistes jubilent: une guerre entre chrétiens, le pied!

  • Bon. Ça sera ma dernière réponse à ce dialogue sans issue. Bien sûr que la vérité compte mais elle est inaccessible depuis nos (pour l'instant) confortables logis, quelles que soient les sources. Propagande ici, propagande là-bas. Vous avez visiblement fait le choix de la vérité russe, qu'il en soit ainsi.
    Moi la seule vérité dont je suis sûr, c'est qu'un dirigeant, pour lequel j'avais jadis un certain faible, a fait le choix d'agresser militairement un pays souverain et de semer la mort, la destruction et de réduire des populations entières à la précarité, ça c'est un fait indéniable. Ce n'est pas Biden qui a donné cet ordre, quelles que soient les responsabilités américaines dans la montée des tensions.
    Eh bien ce choix est un désastre pour tout le monde, pour l'humanité en général, et pour les civils ukrainiens en premier lieu. La boîte de Pandore est ouverte et on verra bien où cela nous mènera.
    Ce que nous pouvons faire, depuis où nous sommes, je crois ce n'est pas tant de débattre pour ou contre Poutine en ligne, mais de nous sanctifier et d'offrir nos prières et des sacrifices pour le triomphe du Cœur Immaculé de Marie et la conversion de la Russie et de nos propres nations si loin de Dieu. Je vais donc me retirer définitivement de ce débat et chercher à mieux utiliser mon temps. Bien à vous.

  • Pour mémoire : les bombardements américains en Normandie en 1944 avaient causé la mort de plus de 60.000 civils français...

    Et ces bombardements n'avaient eu aucun effet décisif sur le déroulement de la guerre....Alors, avant de donner des leçons aux Russes, il vaut mieux balayer devant sa porte...

Écrire un commentaire

Optionnel