Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La dictature

Le gouvernement grec annonce que les personnes de plus de 60 ans qui n’auront pas pris rendez-vous avant le 16 janvier pour se faire piquer devront payer une amende de 100 euros. Tous les mois.

Mais en Autriche l’obligation est pour tout le monde. Selon l’avant-projet de loi sur la question, toute personne qui n’aura pas répondu à deux convocations pour se faire piquer devra payer une amende de 3.600 €. Amende qui pourra ensuite monter jusqu’à 7.200 €. Tous les six mois.

Le prochain chancelier allemand Olaf Scholz avait dit pendant sa campagne qu’il n’était pas question d’imposer une « vaccination » obligatoire. Mais hier il s’est prononcé pour cette obligation, qui devrait être imposée à partir de février ou mars.

On constate aussi que tous ces dictateurs considèrent que l’on est entré dans la « pandémie » pour toujours et qu’il faudra donc se faire piquer en permanence. Ce serait peut-être plus simple de mettre au point un "cathéter vaccinal"…

Commentaires

  • Ouais, ça vire au cauchemar. Tout ce qu'on peut espérer en France, c'est un sursis jusqu'aux présidentielles. Et encore... Attendu que les instituts de sondages mentent comme des arracheurs de dents et que tout est déjà en place pour voler l'élection, on peut s'attendre à tout.
    Naturellement, on ne saurait souhaiter une (contre-) révolution violente. Comme dit Louis Fouché : "Ne pensez pas à une girafe. Oui, mais vous y avez pensé..."

  • "Ce serait peut-être plus simple de mettre au point un "cathéter vaccinal"…" 10/10

  • Merci, mais l'honnêteté m'oblige à souligner que ce n'est pas de moi. Ça traîne sur les "réseaux sociaux" ces jours-ci.

  • Ne cèdons pas à l'injection de peur.
    Qu'ils nous menacent de mort ou pas...
    Parce que qu'est-ce que la mort?
    Sinon, rentrer à la maison ?

Écrire un commentaire

Optionnel