Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Culture"

Depuis le 21 mai dernier, le gouvernement offre aux jeunes qui fêtent leurs 18 ans un « Pass culture » : 300 euros, qui permet notamment d’acheter des livres.

La société « SAS Pass culture » qui gère le dispositif (une société par actions qui a son siège au ministère de la Culture...) publie ses premières statistiques : les 12 livres les plus achetés sont des mangas…

Commentaires

  • J'ai dû aller sur Internet pour savoir ce qu'était des mangas. Si je comprends bien, je n'ai rien manqué.

  • Déchéance d'un pays.
    Cette France-là mérite sa chute.

  • Les mangas sont des bandes dessinées japonaises. Elles se lisent de droite à gauche, en commençant par la dernière page. C’est l’inverse de notre sens de lecture en France. Pourquoi ?

    PS Lire à l'endroit c'etait déja rare .

  • Les mangas étant japonais c'est leur sens de lecture. Les éditeurs occidentaux n'ont traduit que les bulles. Remettre les vignettes dans l'ordre de lecture occidental aurait été trop compliqué. Mais ces mangas modernes véhiculent une contre-culture malsaine et a-morale.

  • Attendions-nous autre chose d'une jeunesse qui n'est plus incitée à lire de bons livres? Qui ne sait même plus s'exprimer correctement? Qui ne sait plus rédiger deux phrases sans fautes grammaticales? (sans parler de l'orthographe). Nous récoltons ce que nous avons semé depuis le plan Langevin-Wallon d'après guerre!

  • Attendions-nous autre chose d'une jeunesse qui n'est plus incitée à lire de bons livres? Qui ne sait même plus s'exprimer correctement? Qui ne sait plus rédiger deux phrases sans fautes grammaticales? (sans parler de l'orthographe). Nous récoltons ce que nous avons semé depuis le plan Langevin-Wallon d'après guerre!

  • Je ne me suis jamais intéressé aux mangas, bien que mon épouse soit japonaise. Je ne pense pas qu'il y ait des arts majeurs et des arts mineurs. Je crois que les créateurs et artistes japonais ont une dimension universelle, ce qui est moins évident s'agissant des Pygmées ou des Zoulous.
    Il faudrait peut-être s'intéresser de près à ce phénomène de société mais se réjouir que notre jeunesse au sens critique émoussé ne se soit pas jetée sur le journal de Mickey, Superman, Batman ou Captain America.

  • Je doute que les mangas ou même Les Aventures de Tintin aient été prises en compte par le CNR et le plan Langevin-Wallon. C'est surtout le côté administratif et contrôle étatique renforcé qui est critiquable là-dedans. La Libération = de moins en moins de liberté jusqu'à l'esclavage, 75 ans après.
    Tintin est un très bon marqueur dont Le Pays de l'or noir (d'ailleurs -mal- remanié en 1971 pour ne pas heurter les sensibilités juives) représente le tournant.
    C'est pourquoi la BD n'est sûrement pas un art mineur.

Écrire un commentaire

Optionnel