Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique de la dictature

Le conseil départemental de l’ordre des médecins de Martinique interdit aux praticiens de l’île d’exprimer une opinion dissidente sur les vaccins. La sanction va de l’avertissement à la radiation. « Il faut que les médecins aient une seule parole », martèle le président.

*

Plusieurs pompiers de Haute-Savoie ont été suspendus parce qu’ils n’ont pas présenté un passe sanitaire valide. « Je me suis présenté à la garde et je me suis fait jeter comme un moins que rien, après 21 ans de service. Mon autotest n’a pas suffi », a raconté l’un d’eux. « Il a fallu faire des exemples et on a été les premiers à en faire les frais. » A partir du 15 septembre les pompiers (ainsi que tous les « professionnels de santé ») devront donner la preuve qu’ils ont été injectés au moins une fois.

*

Plusieurs universités américaines ont décidé que seuls les étudiants vaccinés pouvaient faire leur rentrée (et les universités catholiques sont en pointe, évidemment). L’université Quinnipiac du Connecticut a quant à elle prévenu que les étudiants non vaccinés seront mis à l’amende jusqu’à ce qu’ils le soient : 100 $ la première semaine, et 25$ de plus toutes les deux semaines jusqu’à 200$ par semaine, jusqu’à un plafond de 2.275$ par semestre… Tant qu’ils ne seront pas vaccinés ils n’auront pas accès au wifi et aux services internet… ni à leurs chambres !

*

La Nouvelle-Zélande a prolongé jusqu’au 24 août le confinement total du pays décidé après la découverte d’un « cas ».

*

En Australie, le confinement de Sydney (plus de 5 millions d’habitants), qui dure depuis deux mois, est prolongé d’un mois. Un millier de soldats prêtent main forte à la police pour le faire respecter (ou de plus en plus pour tenter de le faire respecter, semble-t-il).

Commentaires

  • Selon un article paru sur E&R, si en Europe la grippe a disparu grâce aux mesures anti-covid, en Martinique et dans les TOM ces mêmes mesures ont permis d'en finir avec la dengue, qui provoque des symptômes similaires à ceux de la grippe (et du covid...) et à laquelle réagissent les tests PCR. Un bâillon sur la gueule fait fuir les moustiques ! C'est dingue !
    Merci à ceux qui manifestent tous les samedis. Ce ne sont pas des révolutionnaires mais des contre-révolutionnaires. Dans l'histoire, c'est rarement la posture la plus favorable, surtout pour ceux qui ne le savent pas (les Girondins, les Indulgents, les Mencheviks, etc).

Écrire un commentaire

Optionnel