Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catastrophisme de commande

Avant la conférence de presse du préfet et de la directrice de l’ARS de Guadeloupe, les caméras et les micros sont branchés. Et l’on entend le préfet dire à sa comparse :

« On adopte un ton grave, catastrophique, pas moralisateur mais juste catastrophique. »

La conférence de presse, c’est pour annoncer une réincarcération des habitants pour au moins trois semaines. Le préfet évoque une « situation catastrophique ». La directrice de l’ARS évoque une « situation catastrophique »…

Voir ici, avec quelques-unes des réactions qui s’imposent…

Commentaires

  • Situation très drôle, dans laquelle le catastrophisme annoncé par le préfet tourne à la catastrophe pour le préfet : pas sûr qu’à l’Elysée, au ministère de l’intérieur et à celui de la santé on ait apprécié cette gaffe magistrale. L’arroseur arrosé en somme.

Écrire un commentaire

Optionnel