Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les fous

A vrai dire il y en a qui sont plus fous que nous. On le sait depuis le début de l’épidémie, mais ça ne s’arrange pas. Par exemple en Australie. Sydney est confinée depuis cinq semaines et au moins jusqu’à fin août. Mais les habitants ne respectent pas assez le confinement. Alors les autorités ont décidé que 300 soldats vont prêter main forte à la police. Ils auront pour mission d’aller vérifier que les gens sont bien à leur domicile…

Sur les 25 millions d’Australiens, 247 sont hospitalisés pour covid, dont 62 sont en soins intensifs.

*

En Israël ce n’est pas mal non plus. Puisque l’épidémie est repartie à la hausse, et que les nouveaux hospitalisés sont des personnes vaccinées, le Président en personne a lancé la campagne de la troisième dose…

Commentaires

  • Pas plus d'épidémie en Australie que de kangourou dans la forêt de Tronçais, que de mise en plis sur la tête de Charles le Chauve, que de Lem sur la Lune, que d'avion dans le Pentagone, que de lampe en peau de zébu dans les chambres à gaz, que de pucelle dans les BFM de Théo !
    Réveillez Philippe le Bel ! Brûlez-moi les banquiers ! Sortez-moi la guillotine !
    Ah, ça ira !

  • BMC ! A BFM, il n'y a pas de pucelle non plus ! Que des tantes !

  • Prions pour que le peuple se réveille, je fais cela chaque jour.
    Ceux qui peuvent doivent quitter les villes car c'est là que les contrôles sont les plus faciles et impressionants avec l'armée en renfort.
    Tout cela touche à sa fin...Septembre sera le début...

  • D'un autre côté, la politique draconienne australienne a permis ce bilan extrêmement léger. Je ne dis pas que j'approuve, je constate que cela fonctionne (pour comparer, 1000 personnes en soin intensif en France).

  • AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAArrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeez, paaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitiiiiiiiiiiiéééééééééééééééééééééééééééééééééééé !

  • @Simon. Votre chiffre , c'est quel jour? quelles sont les raisons des soins intensifs? Ce genre d'affirmation discrédite à jamais son émetteur.
    En temps normal , il y a plus de 1000 malades en soins intensifs en France par jour (accidents, opérations lourdes etc...).
    Il y a 7000 places en soins intensifs en France. Nous sommes en dessous de la normale si votre chiffre n'est pas bidon et repris de BFMTV.
    Etes-vous vacciné? si oui, c'est une circonstance atténuante.

  • Cher Dauphin : source, tous anticovid. Jour : celui du commentaire. Je vous rejoins sur le fait que 1000 personnes en réanimation n'a rien de catastrophique (pas de quoi saturer les réa). Il s'agit a priori de 1000 personnes en réanimation suite au covid (à comparer aux réanimations suite à la grippe en été, je n'ai pas de.chiffre mais je mise sur "très peu"). Mes propos rejoignent ceux du taulier sur le constat (bilan léger en Australie) mais différent sur l'interprétation (entre "c'est excessif vu le côté léger du bilan" et "le bilan est probablement léger grâce aux mesures prises, lesquelles peuvent parfois être excessives").
    J'ai des circonstances atténuantes.

  • à Simon
    Un petit regard sur la complexité des "statistiques"
    https://www.francesoir.fr/societe-sante/reanimation-covid-les-chiffres-sont-ils-fiables
    Les dictateurs sanitaires n'ont rien à foutre de la réalité, ils vont droit au but: l'asservissement total des populations.

  • "Mes propos rejoignent ceux du taulier"
    Hi ! Hi ! Hi ! S'il a le même humour que Théo, il va sûrement apprécier.

  • "La colonisation britannique de Nouvelle-Galles du Sud commença par la fondation d’un camp pénitentiaire (en) de 1 030 personnes (avec 736 prisonniers) à Port Jackson (Sydney) par le capitaine Arthur Phillip le 26 janvier 178818. Plus tard, on fit du 26 janvier la fête nationale australienne, appelée « Australia Day ». Le voyage depuis l'Angleterre est le plus long jamais réalisé par un groupe aussi nombreux. Les premiers temps sont marqués par une mortalité importante parmi les arrivants. Ces premières années sont surnommées « les années de famine », causées principalement par le manque de compétences en agriculture, la mauvaise qualité des outils et les faibles quantités de nourritures disponibles. De 1788 à 1868, la Grande-Bretagne exila 160 000 prisonniers dans les divers pénitenciers d'Australie."

    PS Les australiens se sont fait remettre les fers ...

Écrire un commentaire

Optionnel