Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les cinglés au pouvoir

En Italie, Mario Draghi (en conférence de presse suite à l’obligation du passeport vaccinal « à la française ») :

« Appeler à ne pas se faire vacciner c’est essentiellement appeler à mourir. On ne se fait pas vacciner, on tombe malade, on meurt. Ou on tue : on ne se fait pas vacciner, on tombe malade, on contamine, quelqu’un meurt. »

(Il est de plus en plus manifeste que, entre autres effets secondaires, le vaccin monte au cerveau...)

Commentaires

  • C'est le même discours que m'a tenu mon médecin traitant lorsque je lui ai dis que je voulais exercer mon libre arbitre et refuser qu'on expérimente sur moi un produit en cours de recherche.

  • Ils deviennent fou et répètent sans cesse qu'il faut se faire vacciner, mais aucun ne veut considérer le produit injecté. Comment faut -il le dire : ce produit N'EST PAS UN VACCIN ORDINAIRE.
    Est-ce qu'ils sont en colère parce qu'ils n'ont pas réfléchi avant d'aller se jeter sous la seringue et que maintenant ils comprennent ce qu'ils risquent ?
    Dans ce cas pourquoi continuer à y faire aller le reste de la population non consentante ?

    Site à consulter pour comprendre certaines choses :
    https://www.syti.net/Organisations.html

  • Comme l'explique dans son livre Propaganda le maître de la propagande au XXe siècle aux Etats-Unis, Edward Berneys (double neveu de Sigmund Freud et oncle de l'actuel patron de Netflix), la propagande fait appel aux émotions et aux sentiments primaires. Pour permettre à Woodrow Wilson d'engager son pays dans une guerre en Europe (alors qu'il s'était fait élire en assurant que les Etats-Unis resteraient chez eux), Berneys a mobilisé Hollywood : Chaplin, Douglas Fairbanks, Mary Pickford. Les images de fiction montrant un soldat allemand jetant un petit enfant dans la fournaise (procédé réutilisé par le propagandiste Eisenstein dans Alexandre Nevski ) ont été d'une efficacité redoutable. Comme sentiment primaire à faire partager à une foule, rien, en effet, ne vaut la haine, une passion très facile à éveiller et très destructrice. Cela a été montré il y a 2000 ans devant un certain prétoire.
    Nos dirigeants préparent les injectés, qui vont bientôt tomber malades, à la haine envers les gens qui se servent encore un peu de leurs neurones.

  • Mais quand vont-ils tombés malades, les fameux injectés ? Hein, dîtes-nous Stavrolus ?

  • Le plus probable est que nos dirigeants qui sont vaccinés craignent une aggravation de la mortalité due au virus...et cette crainte est supérieure à celle que peut (ou doit?) Générer un vaccin innovant.

  • Vous vous souvenez des 140 personnes "vaccinées" par erreur avec du sérum à Epernay ? A-t-on fait une enquête pour savoir pourquoi des fioles étiquetées Pfizer contenaient du sérum au lieu du poison produit par le labo ? Cela vous étonnerait beaucoup d'apprendre que les puissants qui convoquent la télévision pour se faire piquer publiquement se font injecter du sérum ?
    Moi pas.

  • Cher Stavrolus, je me souviens très bien du fameux couac d'Epernay qu'on doit à la présence d'esprit d'un des vaccinateurs qui a fait analyser le lot incriminé, manifestement destiné aux élites et qui a été administré au vulgus pecus par erreur d'aiguillage. L'info a été enterrée dès le lendemain. J'espère que les membres de "l'élite" ont reçu le poison. Cette info m'a permis de dissuader un ami de se faire vacciner. Tous les autres arguments avaient échoué.
    @Tibère et Roger: on attend que vous vous fassiez vacciner pour compléter nos statistiques. Choisissez Pfizer, c'est le meilleur, c'est kasher.

  • D'ailleurs, ils ne peuvent pas s'empêcher de nous prévenir : "Notre génération doit savoir que la bête de l'événement est là, et elle arrive", déclarait la bête de l'Elysée en avril 2020.
    Il faudra se souvenir de ces propos quand viendra l'heure des comptes si elle vient. Ce monsieur sait ce qu'il injecte aux Français.

  • Ils sont obligés, de peur d'être dévoilés, de jouer leur va-tout, sans se préoccuper de la vraisemblance ni de la décence.
    Ah s'ils pouvaient éliminer tous les témoins de leurs forfaits...

  • "Les sources officielles, à savoir EudraVigilance (UE, EEE, Suisse), MHRA (Royaume-Uni) et VAERS (États-Unis), ont désormais enregistré plus de blessures et de décès dus au déploiement du vaccin « Covid » que de tous les vaccins précédents combinés depuis le début des enregistrements.

    UE/EEE/Suisse jusqu’au 17 juillet 2021 – 18 928 décès liés à l’injection de Covid-19 et plus de 1,8 million de blessures, selon la base de données EudraVigilance.

    Royaume-Uni jusqu’au 7 juillet 2021 – 1 470 décès liés à l’injection de Covid-19 et plus d’un million de blessures, selon le programme de carte jaune de la MHRA.

    États-Unis jusqu’au 9 juillet 2021 – 10 991 décès liés à l’injection de Covid-19 et plus de 2 millions de blessures, selon la base de données VAERS.

    TOTAL pour l’UE/Royaume-Uni/USA – 31 389 décès liés à l’injection de Covid-19 et près de 5 millions de blessures signalés à ce jour en juillet 2021."

    https://www.mondialisation.ca/jaccuse-les-vaccins-arnm-sont-mortels-les-gouvernements-du-monde-entier-sont-des-menteurs/5658518

  • À Singapour, 63924 cas, 36 morts. Soit 0,56 pour mille. On tombe malade, on soigne (avec de l'hydrochloroquine, au fait), et on guérit.
    En union européenne, 33,8 millions de cas, 740 mille morts, soit 20 pour mille. Quarante fois plus.
    Ce n'est pas le virus qui tue, c'est la politique sanitaire.
    Mais, bon, reste que 98% des malades guérissent.
    S'agissant du vaccin, les données sanitaires sont peu fiables, parce que la pharmacovigilance fonctionne très mal. Et les personnes qui meurent juste après le vaccin sont comptabilisées comme "évidemment" mortes d'autre chose. Mais les chiffres officiels de l'UE en pharmacovigilance sont de 17 mille morts pour 180 millions de vaccinés. Donc le vaccin tue au au moins 0,1 pour mille.
    Il serait plus nocif que le virus, que ça ne m'étonnerait pas...

  • Pass sanitaire: https://www.fawkes-news.com/2021/07/pass-nazitaire-dernieres-nouvelles-de.html

  • On peut faire quelques remarques sur le port d'une étoile jaune par quelques manifestants hostiles au passeport sanitaire.
    Tout d'abord on ne voit pas que cette initiative aurait de quoi heurter, sur le fond, nos amis juifs. C'est au contraire une manière de reconnaître la réalité des humiliations qui leur ont été infligées il y a quatre-vingts ans.
    Il est donc curieux que Florian Philippot, l'un des rares politiciens à s'afficher clairement "anti-pass", entre dans le jeu des médias, se dise profondément heurté, etc.
    Il faudrait au contraire encourager à l'échelle nationale, et pas seulement dans les manifestations, le port quotidien et systématique de ce symbole par toutes les personnes désireuses de sauvegarder les libertés essentielles.
    Par ce raisonnement, on comprend que le port d'une étoile jaune serait sans doute un moyen redoutablement efficace de faire reculer le pouvoir.

  • Philippot est un faux-ami, un sous-marin, un jaune, un élément de la fausse opposition. Plus subtil que Zemmour est chargé de mettre sous sa bannière les plus dangereux opposants au génocide en cours, car son discours est excellent et conforme à ce qui se passe réellement.. Mais là , il s'est démasqué! C'est marrant c'est toujours la même pierre d'achoppement qui fait trébucher les traîtres.

  • "Philippot est un faux-ami, un sous-marin, un jaune, un élément de la fausse opposition."
    Je ne sais pas. Il faut nous unir contre leur injection de protéine Spike appelée "vaccin". Il faut ratisser.

  • Oui, ratisser, mais avec discernement. En ratissant large on ramasse des merdes. Je me méfie des gens anciennement de gauche qui adhèrent à des idées d'aplomb, ce n'est pas dans leurs gênes. Nos mondialistes savent qu'il est bon de laisser un petit espace aux opposants et encore mieux de les contrôler par de faux sauveurs à leur solde.

  • il n'y a pas que le vaccin qui monte au cerveau, c'est toute la propagande qui sévit dans tous les media
    lorsque le Ciel nous aura débaraxsés de Macron (parce que je pense qu'il va trouver quelque subterfuge pour éviter une élection présidentielle, s'il n'arrive pas à truquer celle-ci) il sera nécessaire de faire une vaste enquête pour voir comment cet inconnu, a pu être élu chef de l'état et démasqué et punir ses complices

  • Ah oui ? Et vous comptez sur qui pour mener cette enquête ? Valérie Pécresse ? Xavier Bertrand ? Marine Le Pen ? Eric Zemmour ?
    Cela fait cinquante ans qu'on regarde pourrir la République, mais là, on est au point de non retour. Si les Français apprennent par quels monstres ils sont vraiment gouvernés, ce qu'on leur injecte et le destin qui leur est promis, la République tombera et ça fera du bruit. Je sais que des salopards comme Attali ont l'air de compter là-dessus, ce qui n'a pas de quoi rassurer ; mais que peut-on espérer d'autre, à part se laisser génocider par l'oligarchie mondialiste ?

  • le gâteux a parlé !
    le microbe qu'il a attrapé dans un de ses chers BMC l'a vraiment beaucoup fait vieillir

  • Lisez cette note du 8 mai 2017 , lue 56.013 fois :
    https://reseauinternational.net/avons-nous-elu-un-fou/

Écrire un commentaire

Optionnel