Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On y croit…

Jusqu’ici, pour aller en Islande, il fallait produire un certificat de vaccination contre le covid.

A partir du 26 juillet, il faudra présenter un certificat de vaccination contre le covid… et un test PCR négatif de moins de 72 heures…

Commentaires

  • Il faut, dans la mesure du possible, boycotter pays, commerces, lieux culturels, qui font la promotion de cette tyrannie et en rajoutent.
    Leur but étant économique, leur porte monnaie est le seul moyen de les atteindre.

  • Vous avez raison, mais savez vous, hélas pour nous, que le premier pays à boycotter avec le Pakistan est le nôtre ?

  • Ici nous avons une bonne synthèse d’efficacité thérapeutique. Une « thérapie génique » abusivement rebaptisée par la propagande « vaccin », lui ouvre le Panthéon vaccinal. Or un vaccin comme tout thérapeutique agit sur ce dont il est fabriqué et combat « l’intrus », sans autre aide que lui-même. Ici nous avons un vacciné conscient de sa vaccination et dont le test PCR lui prouve que sa vaccination est inefficace, auquel cas il n’aurait pas dû subir le test devenu inutile. Par ailleurs s’ils sont tous potentiellement porteurs c’est que la réaction immunitaire en célérité n’existe pas et qu’elle n’existe pas en mémoire dans le système immunitaire, ce n’est pas une vaccination par conséquent. Nous connaissons le principe : plus il existe de personnes vaccinées autour d’une personne non vaccinée, moins celle-ci peut contracter les maladies infectieuses ciblées par la vaccination. C’est l’un des grands principes de la vaccination : protéger les autres, tout en se protégeant soi-même. Or ici ce principe est détruit en totalité.
    La conclusion logique est que cette molécule ne répond pas à la définition de « vaccin », mais représente une nouvelle famille thérapeutique inconnue jusqu’à ce jour et préparée dans un but bien déterminé. Or par l’analogie de structure de la molécule « spike » avec la syncytine humaine nous pouvons conclure que cette thérapie génique est une thérapie anti-syncytine pour une raison connue de tous les écolos-eugénistes humanocides placentaires ainsi que spermatozocides.

  • A mon avis, très influencé par le Didi du Lotus Bleu, plus le discours est sophistiqué, plus il est inutile : on oppose aux dingues la camisole. Si ce sont des méchants, on peut les faire couper en deux, après avoir fait exécuter sous leurs yeux 78 membres de leur famille. C'est la méthode chinoise, si j'en crois Stéphane Bern que j'ai eu la faiblesse de regarder 30 mn hier soir sur la 2.

  • Et pensez-y : 78 membres de la famille Attali, plus 78 membres des familles Rothschild, Pfizer, Moderna, etc. On commence à respirer...

  • Et quand en plus vous ajoutez là-dessus le graphène et la 5g...aïaïaï on n'est pas sorti de l'auberge!
    https://micheldogna.fr/tout-sexplique/

  • Quoi d’étonnant
    Cette règle est pratiquée par la plupart des pays le vaccin n’étant pas une assurance absolue d’être négatif

  • Changez de pseudo, faites-vous appeler Caïn ! A moins que Seth ne fût l'idiot du village, ce qui arrangerait tout !

  • On pouvait compter sur Stavrolus le hargneux pour éructer
    Mais en l’espèce qu’il se renseigne. Vaccination + test est une pratique répandue, ne vous en déplaise, je ne dis pas pour autant que c’est bien…

  • Je ne suis pas hargneux, mais j'aurai du purgatoire pour mes sarcasmes. Pardonnez-moi, cher Abel, si je vous ai offensé. Mais quand même, vous l'avez un peu cherché.

  • il n'est pas hargneux : il est sénile

Écrire un commentaire

Optionnel