Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coronafolies

A Dallas au Texas, Etat où il n’y a plus aucune restriction, un curé a appelé la police parce qu’une femme enceinte ne portait pas de masque à la messe (tout en respectant la distance). La police est arrivée alors que la femme venait de communier et était à genoux. Le policier l’a menacée de lui mettre les menottes si elle ne se levait pas immédiatement. La femme a tenté de faire valoir qu’elle ne faisait rien d’illégal. Le policier a répondu que l’église était un commerce (sic : « a business ») et que les commerces ont le droit d’imposer le port du masque à leurs clients. La femme a été emmenée au poste, tandis qu’un huissier courait prendre en photo la plaque d’immatriculation de sa voiture en criant : « Faites un rapport ! Faites un rapport ! ». Toutes proportions gardées, en cette semaine sainte, j’avais l’impression d’entendre « Crucifiez le, crucifiez-le », a dit la femme.

*

Le vendredi saint, dans une église polonaise de Londres, la police est intervenue et a arrêté l’office, au motif que toutes les consignes anti-covid n’étaient pas respectées, ce que le curé conteste.

*

En revanche, à Calgary, au Canada, un pasteur protestant d’origine polonaise a fait sortir de son église les policiers venus vérifier le respect des « mesures sanitaires ». En hurlant que la Gestapo ne pouvait pas entrer chez lui sans mandat…

*

Je reçois les publicités par courriel de La Procure. Le Vendredi Saint, c’était titré : « Un inédit de Proust publié ». C’est en effet ce qui convient en ce jour… Mais le premier livre conseillé était « Chronique des temps de peste », de l’ineffable François Cassingena-Trévedy. Ce personnage est aussi qualifié pour parler de la peste que de la liturgie. Rappelons qu’en un an le covid-19 a "tué" 0,12% de la population française, y compris tous ceux qui de toute façon seraient morts dans l’année parce qu’à l’article de la mort ou gravement malades, et tous les vieux des Ehpad morts par principe du virus sans la moindre analyse. La peste c’était entre 30 et 60% de morts.

*

A Bruxelles, le jeudi saint, des jeunes s’étaient rassemblés dans un parc de Bruxelles, où ils ne faisaient vraiment rien de mal. Ils ont été chargés par la police à cheval, suivie de canons à eau. Il y a plusieurs blessés.

*

Sur la plage de La Grande Motte, hier, la police est intervenue pour faire respecter le port du masque (contre le célèbre variant marin de Méditerranée, sans doute) et surtout l’interdiction absolue de « boire de l’alcool ». Une famille a écopé de 405 euros d’amende pour un verre de rosé. Famille qui a surtout été choquée de voir que les flics étaient armés de fusils d’assaut et paradaient ainsi devant les enfants. Mais c’est habituel : sur les photos du canal Saint-Martin aussi, on voit les policiers faire la chasse aux canettes de bière avec des fusils d’assaut. C’est ainsi qu’on définit la liberté dans le monde d’après.

Commentaires

  • Tant pis, moi qui habite près de la mer, j'irais chez les naturistes (en gardant le bas) on verra bien s'ils viennent nous casser les pieds. Autre solution, s'installer près d'une famille allogène, eux au moins ne se laissent pas faire!

  • dans ma paroisse poitevine, je n'ai pas pu aller à la messe hier jour de Pâques par respect de la jauge : l'église était fermée à clé avec des fidèles à l'intérieur, ce qui me semble contraire à toutes les règles de sécurité
    en revanche, le dimanche précédent, on avait laissé entrer sans les compter les "gens du voyage" pour qu'ils puissent faire bénir leurs rameaux, bénédiction qui aurait trés bien pu se faire à l'extérieur et qui me semble avoir moins d'importance que la messe dominicale du jour de Pâques
    on aurait d'ailleurs trés bien pu y dire la messe à l'extérieur : il faisait trés beau

  • L'interdiction absolue de boire de l'alcool, c'est pour nous préparer à l'introduction de la charia en France.
    Ils préparent une pseudo contamination des porcs pour abattre tous les cochons de l'hexagone. Prière de ne pas oublier les journalopes, écolos-cocos et politicards,

  • cette interdiction de l'alcool ne rime absolument à rien: il est même recommandé pour se laver les mains
    notre ministre de l'intérieur serait né d'un père juif et d'une mère musulmane; il est donc difficile de savoir à quelle communauté il appartient, mais cela pourrait expliquer le mauvais sort qu'il réserverait à nos malheureux cochons: il y a quelques années, l'alerte à une grippe "porcine" avait été le prétexte d'abattre tous ceux d'Egypte, histoire d'appauvrir nos coreligionnaires coptes

  • notre gouvernement fait tout pour créer un antagonisme entre la police et la population et les dirigeants de cette police sont assez bêtes pour jouer le jeu, qu'ils soient hiérarques ou syndicalistes; c'est un jeu trés facile mais trés dangereux pour les uns et les autres, d'autant que les policiers y sont naturellement tentés, mais ne se rendent manifestement pas compte à quel point ça peut leur nuire
    il t a quelques années, un cadre supérieur des douanes commit le crime de démasquer un commissaire de police qui faisait du trafic de drogue pas colis postal: il devint la bête à abattre et la police arriva à lui tendre un traquenard le faisant passer pour trafiquant de drogue lui-même; un juge d'instruction tenu ou idiot le fit incarcérer ainsi que son adjoint, à Dijon: le procureur de la République à Dijon accueillit une délégation intersyndicalz de douaniers en leur disant : le SRPJ de Lyon est venu faire ses cochonneries chez nous; on ne peut rien contre un juge d'instruction et ilfallut que le ministre Michel Charasse fit voter en urgence par le Parlement un texte qui avalisait tout ce que la police reprochait au douanier

  • J'ai été voir les détails de l'affaire de la plage sur le midi libre. Mais qui a donné l'ordre au flics d'intervenir sur les plages avec des fusils d'assaut ?
    C'est complètement hallucinant !!!
    Cela me fait penser à l'excellente série "La servante écarlate" où le basculement d'une société pacifiée dans un monde dictatorial est très bien expliqué et génial visuellement.
    Voilà, ils arrivent avec des fusils, bientôt les tirs à balles réelles, histoire de se refaire une virilité sur notre dos...

  • supposons que notre président a un conseiller zlgérien
    en Algérie, aprés l'indépendance, fut créée une police, les ATO (auxiliaires temporaires occasionnels) qui déambulait en ville armée de pistolets mitrailleurs MAS, l'arme la plus dangereuse qu'ai utilisée l'armée française; il me semblerait que le fusil d'assaut soit moins dangereux, mais pourquoi en doter les polices urbaines ?
    il est vrai que le chef de nos armées, qui n'a jamais fait de service militaire, ne doit pas trés bien être apte à se poser ce genre de question, et ne doit mêrme pas se douter qu'une arme confiée à quelqu'un d'incompétent peut être dangereuse

  • L'avant-dernière fois que je suis allé à confesse, je me suis fait rabrouer par le prêtre parce que je ne portais pas de masque et que je pouvais postillonner sur l'accoudoir ou y poser les mains, au risque d'infecter les pénitents qui viendraient après moi. La dernière fois, le prêtre était un Brésilien très sympathique qui ne m'a rien dit pour le masque bien que lui-même en portât un ; mais la conversation s'étant orientée, au détour d'un aveu, sur la croyance au Corona, il m'a déclaré avoir perdu beaucoup d'amis des suites de cette épouvantable peste et il m'a dit que la solution était de vacciner tout le monde. Je lui ai rétorqué qu'il faudrait déjà, pour cela, que les vaccins ne soient pas fabriqués à partir de cellules souches de bébés avortés.
    J'ai eu le double problème avec un toubib. Depuis, j'ai changé de toubib. Si je puis me permettre de détourner un peu le sens usuel de ces deux expressions, il est piquant mais ardu d'être plus royaliste que le roi et plus catholique que le pape. Les catholiques chinois trouveraient même cela héroïque.
    De plus, un quidam moyen peut s'enorgueillir à peu de frais d'être meilleur médecin qu'une sommité internationale bardée de diplômes et de conflits d'intérêts, comme un préado qui connaît son catéchisme, relativement aux élucubrations d'Amoris Laetitia. Il est moins gratifiant d'avoir affaire à un curé de paroisse ou à un médecin de quartier.

  • Plus catholique que Bergoglio, actuellement la barre n'est pas très haute. A la portée du premier venu.

  • "Mon père, je m'accuse de ne pas avoir plus peur du SARS-cov2 que du H1N1 ou du VIH (virus du sida) et que j'ai par contre très peur des "vaccins" et des médecins à conflit d'intérêts. De plus, je n'ai pas la télé".
    "Mon fils, vos péchés sont sans rémission, je ne peux pas vous donner l'absolution. Vous seriez un divorcé remarié, homosexuel pratiquant, éventuellement un pédophile récidivant, il n'y aurait pas de problème. Qu'y suis-je pour juger?"

  • Ce n'est pas à la portée du premier venu, parce que le premier venu respecte l'autorité beaucoup plus que la vérité.

  • La teneur de ma confession, c'était plutôt : j'ai traité Bergoglio de dégueulasse. Je n'ai toujours pas fini ma pénitence...

  • Si vous avez eu une pénitence c'est que vous avez reçu l'absolution! Traiter Bergoglio de la sorte est moins grave que de ne pas avoir la télé et ne pas regarder BFM-TV.
    Je suppose que votre pénitence est à perpétuité: pas d'alcool, pas de cochon, ramadan tous les ans et aller écouter l'imam de votre quartier et éventuellement lui baiser les babouches. en signe de fraternité oeucuménique-ta-mère. C'est dur. Je préfère le pèlerinage à Jérusalem sur les genoux, masqué et vacciné-Pfizer muni du passeport ou de la puce qui va bien.

  • Mon cher ami, je vous propose que nous travaillions très sérieusement à une analyse comparée des effets du whisky et du vin de noix sur la tendance qu'a l'animal humain à :
    - faire des confidences déplacées à son PC ;
    - railler tout et n'importe quoi avec une ironie dévastatrice ;
    - se coucher tard, se lever tôt ou dormir n'importe quand.
    Comme disait une bonne vieille au sortir de sa première messe novus ordo où son curé l'avait forcée à communier dans la main : "Nous sommes tous maudits."

  • Cher ami
    Je propose même d'aller plus loin et fonder une académie pour les susdites études. J'ai un problème d'approvisionnement en vin de noix que j'espère provisoire et cela me rend plutôt triste (Théofrède dirait "gateux"). D'ailleurs Théo pourrait être nommé membre d'honneur, cela pourrait attirer les subventions européennes. Le brou de noix est un excellent anti-cocoronachinetoque virus, comme le Picon. Et en plus permet de se barbouiller la gueule en Gabonais du plus bel effet, ce qui vous ouvre les portes des festivités anti-blancs, seules autorisées dans ces temps de malheureuse pan-des-mis.

  • gardons à Dauphin ses hallucinations de vieille folle et gardons nous de son vin de noix

  • Cher Théo, le vin de noix vous ferait le plus grand bien: il éclaircit la bile et améliore l'état des pisse-vinaigre.

  • et toi, vieille folle, qu'est-ce qui te ferait du bien ?
    une gorgée de sperme ?

  • Vous n'y êtes pas du tout Théo-critique-tout, ce qui me ferai plaisir, mais vraiment plaisir, c'est de vous mettre un grand coup de pied au C..

  • je ne critique que ce que je sais criticable
    Dauphin l'est pour l'ensemble de sa production
    pour des raisons que j'ignore, il m'a pris comme tête de turc, ce qui me rend beaucoup plus facile de répondre à ses insinuations et à ses calomnies, que je n'arrive pas à trouver trés chrétiennes

  • A CARHAIX (Bretagne) : Un samedi jour de marché, le maire a voulu désattrister l'ambiance en invitant une fanfare et en offrant le café (debout) à ses administrés. Résultat: intervention de la police armée et en gilets pare-balles, et plainte du préfet contre le maire avec amende à la clef...

  • précisons que le maire de Carhaix n'est pas n'importe qui et doit être depuis longtemps dans le viseur des autorités

  • Petits rappels pour distinguer les critiques justifiées et celles qui le sont moins.
    https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2021/04/06/covid-19-transmission-du-coronavirus-par-voie-aeroportee-dans-une-eglise-en-australie/
    et
    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0360132321001955
    ainsi que
    https://www.theguardian.com/society/2021/apr/03/nhs-feels-strain-tens-thousands-staff-long-covid
    Rappel nécessaire en pensant à tous ceux qui sont freinés, empêchés, blessés parce qu'ils ont été victimes de cette maladie.
    J'ai toujours du mal à voir la cohérence de votre lutte pour la vie et de votre négation des dégâts de ce virus.

  • Encore quelques mois et vous verrez les dégâts des "vaccins".
    Ce virus inoffensif, trafiqué pour le rendre infectant pour l'homme (avec des séquences du VIH et d'ADN de paludisme), sert d'appeau et de prétexte pour la plus incroyable entreprise de guerre bactériologique: la "vaccination" massive de la population mondiale. Ce qu'ils appellent "vaccin" est un code ARN étranger à l'organisme humain, introduit dans vos cellules par la "clef-protéine S". Votre cellule va répliquer massivement le virus et votre système immunitaire, sur-sollicité, sera débordé. Les "vaccinés" deviendront automatiquement des contaminateurs pour les non-"vaccinés".
    J'espère que vous êtes déjà vacciné Pfizer ou Moderna, vous ferez-vous même l'expérimentation "in-vivo".

  • @Dauphin.
    C'est tout le sel amer de cette période que de voir comment comment on utilise une véritable maladie qui peut tout à fait être venue du comportement irresponsable des "savants fous" que les pro-vie dénoncent à juste titre depuis des années.
    Face à leur croyance scientiste et à leurs intérêts mercantiles il est tout à fait essentiel de chercher à peser de manière réaliste les risques réels, à lutter contre eux et à ne pas se précipiter aveuglément sur les vaccins vampires.

Écrire un commentaire

Optionnel