Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Désinformation obligatoire

Lundi, Twitter a décidé de renforcer sa lutte contre les informations « trompeuses » sur les vaccins. A partir du deuxième avertissement le compte sera bloqué pendant 12 heures. Au troisième avertissement pendant 7 jours, au cinquième, ce sera le bannissement.

Dès le lendemain, donc hier, un compte Twitter de LifeSite a été bloqué pendant 12 heures, et le tweet coupable supprimé.

Il s’agissait d’un résumé d’un rapport concluant d’après les chiffres officiels du gouvernement israélien que le vaccin avait tué en Israël 40 fois plus de vieux et 260 fois plus de jeunes que n’aurait tué la maladie pendant la même période.

De son côté, Facebook a supprimé un texte de LifeSite (le 8e depuis un mois) avertissant du risque des vaccins sur les femmes enceintes. C’était textuellement une étude de Children’s Health Defense montrant qu’au 12 février aux Etats-Unis 34 femmes vaccinées depuis moins de cinq jours avaient fait une fausse couche, nombre montant à 47 le 18. (Par ailleurs au 12 février on en était à 929 morts et 5.923 malades du vaccin.)

Commentaires

  • Arnaud Upinsky démonte Macron en 2 minutes 30s :
    https://www.youtube.com/watch?v=ZM6GKUZeT2U

  • Mais dites moi ce que Macron vient faire ici ?

    Yves Daoudal nous parle de tweeter et Facebook !

  • c'est bien une affaire d'argent ; on chatie les gens qui n'en font pas gagner aux laboratoires pharmaceutiques, et on peut penser que ceux-ci rémunèrent Twitter et Facebook comme ils doivent en rémunérer beaucoup d'autres, par exemple des journaux ou des hommes politiques

Écrire un commentaire

Optionnel