Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le délire total

Il n’y a pas que la pandémie dans la vie. Il y a aussi les droits des animaux.

La Pompili vient d’annoncer l’interdiction des « animaux sauvages » dans les cirques.

La Pompili ment. Elle sait parfaitement qu’il n’y a pas d’animaux sauvages dans les cirques. Elle le sait d’autant mieux qu’elle ajoute que les animaux en question « ne seront pas remis en liberté ». Ils ne seront certes pas « remis » en liberté, puisqu’ils n’ont jamais été « en liberté ». Et qu’ils sont, dans tout cirque digne de ce nom, l’objet d’une attention constante et de soins permanents.

La Pompili n’a jamais vu l’éclair dans le regard des enfants devant les tigres qui sautent dans des cerceaux de feu et les éléphants qui font de l’équilibre. La Pompili s’en fout des enfants, comme ils se foutent des vieux, et de tout le monde, puisque seul compte leur petit pouvoir de petits dictateurs et le fric qu’ils empochent en emmerdant tout le monde.

La Pompili n’avait rien trouvé de mieux que d’annoncer, juste après le confinement, l’interdiction des terrasses chauffées des bars et restaurants. Quelqu’un a dû lui dire quand même que ce genre de coup de grâce était un peu violent. La mesure a été… reportée. Pour faire parler d’elle elle a donc trouvé l’interdiction des « animaux sauvages ». En précisant qu’on trouvera une solution pour chaque animal de chaque cirque. Il y a des chômeurs du Covid qui aimeraient aussi une telle attention. Sans parler des vieux qui ont seulement le droit de crever seuls.

Commentaires

  • Parmi les démons qui infestent la Terre, et singulièrement la France, Belzébuth, seigneur des mouches. Très actives, malgré la recrudescence des tapettes.

  • La Pompili et la Duflot en plein travail lors d'une séance en 2014 sur la "transition écologique" à l'Assemblée (vide comme d'habitude, les députés vaquant à leurs occupations). Elles ne risquaient pas d'être dérangées par le bruit.
    https://pbs.twimg.com/media/Bzoz685CMAEeJdC?format=jpg&name=small

  • Merci de filer la métaphore. Personne à emmerder : scathophaga stercoraria et scathophaga furcata roupillent, comme des vraies.

  • je suppose que Dauphin n'a jamais mis les pieds à l'Assemblée nationale, sauf peut-être dans la galerie des spectateurs, sinon il saurait que chaque député suit les débats sur la chaine interne de l'Assemblée depuis sa chambre-bureau et peut à tout moment rejoindre l'hémicycle s'il le juge utile
    "vaquer à ses occupations" peut signifier préparer une intervention

  • M. Daoudal vous vous offusquez à propos de barbie pompili très bien mais pouvez vous nous faire connaître votre avis sur la mise au cachot d'un écrivain en France pour ces écrits : M. Ryssen ?
    D'avance Merci !

  • Pareil:
    http://www.bernard-antony.com/2020/09/la-liberte-absolue-du-blaspheme-et-le.html

    Mais j'ai une telle aversion pour le délire Ryssen que je n'avais pas envie d'en parler.

  • Que celui qui n'a pas peur des juifs vous jette la première pierre.

  • Il existe certainement chez les verts un amour plus fort pour les animaux et pour les arbres que pour les humains...
    Mais au cas particulier il me semble que le but recherché est plutôt electoral. La "libération" des animaux de cirque est une cause populaire, surtout chez les vieux...

  • Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch entre autres n'ont pas eu peur. Si ça vous intéresse une liste des peureux et des sans peur est mise à jour ici mais peut-être aurez vous peur de cliquer sur ce lien sulfureux ? https://www.egaliteetreconciliation.fr/Liberte-pour-Herve-Ryssen-60968.html

  • Il y a même Jean-Yves Le Gallou... Du bout des lèvres ?

Écrire un commentaire

Optionnel