Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pan pan sur le…

Huit municipalités polonaises avaient demandé une subvention de l’UE (entre 5.000 et 25.000 €) dans le cadre du programme de jumelage de l’UE, qui étudiait 127 dossiers. Au début du mois, l’agence bruxelloise avait demandé des « clarifications » à ces municipalités sur leurs résolutions « discriminatoires » à l’encontre des « LGBTI ». Une des municipalités n’a même pas répondu. Les sept autres l’ont fait, mais six ont été rejetées.

Cette petite affaire est distincte de l’autre demande, adressée à des présidents de région, qu’ils reviennent explicitement sur leur refus de l’idéologie LGBT, faute de quoi ces régions n’obtiendront rien du fonds européen de lutte contre les conséquences du COVID-19.

Rappelons que le président Duda, heureusement réélu, avait alors déclaré : « Pendant toute l'époque communiste on imposait aux enfants l'idéologie communiste. C'était du bolchévisme. Aujourd'hui on tente de leur inculquer une nouvelle idéologie, c'est une sorte de néo-bolchévisme… On essaie de nous faire croire que LGBT ce sont des gens alors que c'est seulement une idéologie, et même plus destructrice de l'être humain. »

Écrire un commentaire

Optionnel