Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Augustin de Cantorbéry

Sur le site abbayes.fr :

Nous ignorons tout de la vie de Saint Augustin avant l'an 596. A cette date, il était prieur du monastère de Saint André fondé près de Rome par Saint Grégoire le Grand.

Celui-ci, peu après son élection comme pape, choisit en 596 Augustin pour partir évangéliser l'Angleterre, à la tête d'un groupe d'une quarantaine de missionnaires, dont la plupart étaient moines.

L'Angleterre avait été évangélisée dès les premiers siècles de l'ère chrétienne, mais les invasions normandes avaient pratiquement anéanti cette œuvre initiale.

Ethelbert, roi du Kent, venait de se marier avec la fille du roi de Paris [Berthe, fille de Caribert], qui était chrétienne. Augustin alla se présenter à Ethelbert, à Canterbury capitale du royaume. Ethelbert fut parmi ses premiers convertis, et reçut le baptême à la Pentecôte 597. A la fin de la même année, Augustin fut consacré évêque de Canterbury par l'évêque d'Arles [saint Virgile].

Augustin reçut encore la juridiction épiscopale sur toute l'Angleterre, et eut à souffrir des rivalités entre les missionnaires celtes et bretons, et les moines missionnaires envoyés par le Pape.

Augustin mourut le 26 mai 604 ou 605. Dès le siècle suivant il était vénéré comme le plus grand saint de l'Angleterre.

Une abbaye fut construite hors de la ville par Augustin, qui prit comme patronage les saints Pierre et Paul. Après la mort du premier évêque de Canterbury, elle fut plus tard dédiée à Saint Augustin. L'abbaye fut la nécropole des souverains et des évêques du Kent, mais fut détruite en 1538 au temps de la Réforme Anglicane.

Commentaires

  • Il s'agit des invasions saxonnes et non normandes plus tardives. Mais très intéressant texte. L'histoire de l'Agleterre du haut Moyen Âge est passionnante.

Écrire un commentaire

Optionnel