Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Deux décès

On déplore deux nouveaux décès dans le Morbihan. Deux religieuses de la Communauté des Filles de Marie, connue comme la congrégation de Kermaria, à Plumelin.

L’une avait 86 ans et elle est morte au couvent. Elle « avait les symptômes ». L’autre est morte à l’hôpital, où elle avait été admise pour une autre pathologie. Elle avait 92 ans, et l’on nous dit qu’elle est morte il y a 12 jours. On a attendu 12 jours pour décider que c'était du coronavirus…

C’est peut-être une explication du fait que jusqu’ici la courbe de la mortalité pour la France entière n’a indiqué aucune surmortalité, alors que les grippes de 2018 et de 2019 en avaient causé une sévère. Je suppose qu’on ne considère pas comme mort anormale celle des nonagénaires, ni même des personnes de plus de 85 ans, qui sont l’immense majorité des « morts du coronavirus », et qui pour la plupart seraient mortes d’un rhume des foins ou en avalant de travers (ceci est un témoignage vécu). Tandis que d’autres, bien sûr, s’en sortent.

Le problème de Kermaria est que la moyenne d’âge est, nous dit-on, de 89 ans…

Écrire un commentaire

Optionnel