Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Jean Chrysostome

Le tropaire byzantin de sa fête, par Georges Kakoulidis.

Ἡ τοῦ στόματός σου καθάπερ πυρσός ἐκλάμψασα χάρις, τὴν οἰκουμένην ἐφώτισεν, ἀφιλαργυρίας τῷ κόσμῳ θησαυροὺς ἐναπέθετο, τὸ ὕψος ἡμῖν τῆς ταπεινοφροσύνης ὑπέδειξεν. Ἀλλὰ σοῖς λόγοις παιδεύων, Πάτερ, Ἰωάννη Χρυσόστομε, πρέσβευε τῷ Λόγῳ Χριστῷ τῷ Θεῷ, σωθῆναι τὰς ψυχὰς ἡμῶν.

Resplendissante de clarté, la grâce de ta bouche a brillé sur l'univers, révélant au monde des trésors où l'avarice n'a point de part et nous montrant la grandeur de l'humilité. Père saint dont la parole nous instruit, Jean Chrysostome, intercède auprès du Verbe, le Christ notre Dieu, pour le salut de nos âmes.

(Le début dit littéralement : « La grâce de ta bouche comme une torche éclatante a éclairé l’univers. »)

Commentaires

  • En effet, merci.

Écrire un commentaire

Optionnel