Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sans culottes

Samedi, une horde d’« anticapitalistes » s’en est prise à la crèche de Noël vivante sur la place Saint-Georges de Toulouse, aux cris de « Stop aux fachos » (sic). Ils ont provoqué une bousculade et effrayé les enfants : le spectacle a dû être interrompu.

Samedi également, le pèlerinage de Saint-Pierre de Colombier (Notre Dame des Neiges, Ardèche) a été perturbé par des manifestants. Un millier de personnes y participaient. Quelque 200 énergumènes, foulard rouge sur la bouche et poing levé, brandissaient des pancartes et criaient des slogans comme « Vos mères auraient dû avorter », « Ils sont homophobes et sexistes ; tout le monde déteste les cathos intégristes », « Stop Béton, Dieu est mort ». (Une manifestation « dans le respect de chacun », ose affirmer le journal local.) Le prétexte est le projet de construction d’une église et d’un nouveau bâtiment d’accueil des pèlerins. Projet parfaitement légal et en cours de réalisation depuis mai dernier.

Commentaires

  • On voit l'intolérance de la gogoche dans toute sa splendeur.

  • Et toujuors, ces gauchards bénéficient de la complicité des pouvoirs publics et d'une impunité totale. Ils se dispensent de déclaration de manifester alors que les organisateurs devraient être arrêtés et jugés (6 mois de prison et 7500 € d'amende. C'est le terrorisme gauchard encouragé par les pouvoirs publics. Le Dr dor en sait quelque chose, avec ses rosaires pour la vie.

  • A Toulouse, les policiers n'ont rien vu venir ?
    Où étaient-ils ce jour-là, à l'heure où on pouvait avoir besoin d'eux ?

  • Et si un catholique osait faire un geste dans leur direction, la presse se déchainerait contre lui. je le sais, j'en ai vu la réalité quand un catholique excédé par l'agression se rebiffait.
    En fait, ils prétendent interdire l'expression de notre liberté de conscience ou nous pousser à réagir à leur violence et ainsi justifier leur agression. Le prétexte de la basilique qui doit être construite est secondaire, ce serait une mosquée ou une lubie de gauche, ils ne diraient rien et insulteraient ceux qui osent réagir, les exemples ne manquent pas. C'est contre la foi catholique qu'ils en ont, ils la supportaient quand elle se reniait ou se cachait, mais dès qu'elle est fière d'elle et apostolique, leur haine mortifère ressort immédiatement.
    Pour le gauchiste de service, quand on vous dit que vos mères auraient du avorter tout en essayant de vous empêcher de pratiquer sereinement votre foi, c'est de la violence.

  • Oui, on veut détruire le christianisme et en particulier le catholicisme. Cessons de nous lamenter. A nous catholiques, de nous battre chacun dans sa sphère d'influence.
    Bon et saint Noël à tous!

  • n oubliez pas que c est le "coin" de jean Ferrat lui même très engagé politiquement derrière ses "belles" chansons , cela aurait il un lien avec ses origines !!!!

  • La communauté dit que ça remonte en fait depuis les années 40 , toute cette opposition à la communauté , et que c'est les mêmes familles qui embêtaient déjà le père fondateur et sa religieuse collaboratrice.

Écrire un commentaire

Optionnel