Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La dictature Orbán

« Plusieurs milliers de Hongrois », selon nos gazettes, ont manifesté hier à Budapest contre un projet de loi qui permettra notamment à un représentant du gouvernement d’intervenir dans la nomination des directeurs de théâtres subventionnés.

Avec une belle unanimité, nos gazettes dénoncent ce nouveau coup de la dictature Orbán, nouvel épisode de son « Kulturkampf » comme dit Le Monde qui a de la culture et fustige le Premier ministre « qui continue de promouvoir une culture défendant l’identité nationale ». Quelle honte en effet…

Il n’y en a pas un pour rappeler, juste en passant, que chez nous, c’est par un décret du président de la République, sur proposition du ministère de la Culture, que sont nommés les directeurs de nos innombrables « théâtres nationaux ». Et que bien évidemment le gouvernement et les collectivités locales ont leur mot à dire dans la nomination des directeurs des autres théâtres subventionnés. Ce qui est tout simplement normal.

Au fait, selon le site de propagande européiste (donc anti-Orbán) Euractiv, les manifestants étaient « entre 1000 et 2000 »…

Écrire un commentaire

Optionnel