Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une déesse de la fécondité

Screenshot_2019-12-04 Inrap on Twitter.png

Une nouvelle « Vénus de Renancourt », la dernière de la série, a été découverte cet été, nous apprend l’Inrap. C’est la mieux conservée des 14 trouvées précédemment sur le même site d’Amiens, car c’est la seule intacte.

Alerté, François regrette de ne pas pouvoir venir la bénir et la vénérer : à cause de notre intolérante loi de 1905…

Commentaires

  • C'est vrai que cette Vénus de Renancourt ressemble beaucoup à Bergoglio. Et comme lui, elle s'est foutu la mitre au cul.

  • Vite vite sur les autels de toutes nos cathédrales.
    Vite une neuvaine
    Vite un arbre de la fécondité

  • Daoudal, vous n'êtes pas juste ! ce n'est pas parce qu'elle n'est pas bretonne (cf votre note sur la découverte de ces magnifiques têtes gauloises il y a quelques semaines) que cette statuette mérite vos sarcasmes !
    J'y vois, quant à moi, une marque (pré)historique du génie artistique de la France.

  • D'après l'INRAP, c'est très caractéristique, on voit que la déesse porte un seau renversé sur la tête en peau de crocodile. Ce qui prouve :
    1. qu'il y avait des crocodiles à Amiens au paléolithique supérieur ancien.
    2. la burqa est d'origine gauloise (à mettre en lien avec les 3 squelettes de musulmans que l'on vient de retrouver à Nîmes (qui d'ailleurs regardent vers La Mecque qui n'existait pas à l'époque, mais bon). .

Écrire un commentaire

Optionnel