Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Burkina Faso

Un prêtre a été tué hier au Burkina Faso : le père Fernando Fernández, salésien espagnol, a été poignardé à mort dans le centre salésien de Don Bosco à Bobo Dioulasso.

L’assassin, nous dit-on, est un ancien cuisinier qui voulait se venger d’avoir été licencié il y a deux mois.

On oublie de nous dire qu’il s’appelle Toe Hamadou, qu’il est donc musulman. Et aussi qu’après avoir tué le prêtre il l’a éviscéré, avant de s’en prendre à un autre prêtre qui n’est que légèrement blessé.

Le Burkina Faso vient d’être endeuillé par deux attentats anti-chrétiens (ici et ).

Commentaires

  • Musulman

    Donc adepte d une religion de paix et d amour

    Quant à ce prêtre probablement un pélagien ?

  • Je ne sais pas si le P. Fernando Hernández Sánchez âgé de 59 ans, était pélagien (sic), mais comme missionnaire salésien, il répondait à la vocation de son ordre pour l’enseignement aux jeunes.
    Il avait encore en Espagne, sa mère âgée de 93 ans
    Prions pour le repos de l'âme du P. Fernando et pour sa famille, et toutes les victimes catholiques dans cette partie du monde.

Écrire un commentaire

Optionnel