Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans l’Indiana

Le sénat de l’Indiana a adopté lundi par 38 voix contre 8 une proposition de loi qui étend l’objection de conscience aux infirmières, aux « assistants médecins » et aux pharmaciens, quel que soit leur rôle dans le processus d’avortement. Les députés avaient déjà adopté ce texte par 69 voix contre 25. Le gouverneur Eric Holcomb avait dit qu’il la signerait sans problème, comme il a déjà signé toutes les lois pro-vie qui arrivent sur son bureau.

Et la prochaine est en route : le 21 février, les députés ont adopté une proposition de loi interdisant l’avortement par démembrement du fœtus. Elle a reçu le feu vert de la commission des lois du sénat le 28 mars.

Addendum

En fait elle a été adoptée par le Sénat le 2 avril (38 contre 10) après avoir été adoptée par les députés (71 contre 25).

Écrire un commentaire

Optionnel