Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ce n’est pas en Nouvelle-Zélande

Les victimes sont des chrétiens.

Les victimes sont des nègres d'Afrique, au milieu de nulle part du Nigeria.

Donc tout le monde s’en fout.

D’autant que les meurtriers sont musulmans. Pas d’amalgame. Donc pas d’information. Il y a les bonnes victimes, et les mauvaises victimes. Ne pas confondre Christchurch et Kaduna.

Le dernier massacre connu de chrétiens Adara dans l’Etat nigérian de Kaduna remonte à samedi dernier 16 mars à l’aube. Le village de Nandu Gbok a été attaqué par la Fulani (bergers peuls islamistes). Il y a eu 9 morts, une trentaine de maisons incendiées.

Le 26 février, le village de Karamai était attaqué. : 38 morts.

Le lendemain, attaque de Inkirimi et de Dogonnoma : 52 morts.

Le dimanche 10 mars, le village d’Ungwan Barde a été attaqué : au moins 16 morts (selon les autorités), 17 ou 35 selon d’autres sources. (Aucun journaliste sur place, pas même local.)

Le lundi 11 mars, attaque d’Anguwan Anguwan Gamu : 46 morts, de nombreux disparus.

Le mardi 12 mars, deux tués à Kyamara.

Cela dure maintenant depuis des années. Les morts se comptent par milliers, et parmi eux de nombreux enfants. Mais les médias demeurent muets.

Commentaires

  • Les médias peuvent avoir l'excuse que cela se passe si souvent que ça devient banal.
    Et les chrétiens ne menacent pas de représailles contre les coreligionnaires des tueurs n'importe ou dans le monde ou ils sont majoritaires, n'occupent pas de pays dans lesquels ils persistent à se comporter en étrangers et imposer leurs moeurs et se présenter encore en victimes, et n'utilisent pas leurs églises pour recruter des terroristes.
    Ils plaignent même les communautés de ceux qui les tuent et vont jusqu'à préférer leurs enfants aux leurs.

  • J'imagine que ces chrétiens sont homophobes pélagiens voire pharisiens...la couleur de peau ne protège pas contre de tels crimes ...

  • 'Il y a les bonnes victimes, et les mauvaises victimes.'

    Le massacre commis le 15 mars 2019 dans deux mosquées de Christchurch par un ressortissant australien de 28 ans, Brenton Harrison Tarrant a touché comme par hasard 19 Palestiniens, 5 Tunisiens, 5 Bengalies , 4 Marocains , 3 Yéménites , deux Jordaniens et deux Irakiens, un Syrien, un Iranien, un Afghan et un Saoudien.

    Cet individu, dit-on non connu par les services de renseignement du pays, avait pourtant été en Israël (octobre 2016), au Pakistan, en Turquie et dans les Balkans, notamment en Bulgarie du 9 au 15 novembre 2018 : Des zones géographiques particulièrement sensibles où les tentatives de réactiver les « plaques tectonique ethnique » se multiplient. On se rappelle en effet comment l’ex-Yougoslavie a éclaté en mille morceaux à la faveur d’un plan bien rodé des Américains et de l’OTAN dans les années 90. Le choix de la Nouvelle Zelande n’est peut-être pas anodin. La dernière crise israélo-zélandaise remonte à 2017 quand le pays a voté en faveur de la Résolution 2334 du Conseil de sécurité contre l’extension des nouvelles colonies sionistes.

    D’autre part, il existe un plan mondialiste de trouver tous les prétextes possibles pour désarmer les populations. Justement, le tireur utilisa 5 armes (deux fusils semi-automatiques, deux fusils de chasse et un fusil à pompe). La Première ministre néo-zélandaise s’est engagée à durcir les lois sur le port d’armes dans le pays.

    Il y a un parallèle à faire entre cet attentat et celui d'Oslo qui avait tué en juillet 2011 des sympathisants pour la Palestine du Parti travailliste norvégien.

  • ces mondialistes comptent-ils faire interdire le port d'armes aux Etats Unis ?

  • Ils sont drôlement forts, ces juifs. Ils sont partout, derrière tous les complots, tous les crimes.

    Bon, écoutez, soyons sérieux. Ça, c’est l’apparence.

    En réalité, les gens qui savent vous le dir9nt : il y a un double fond.

    Quand est-ce que vous finirez par compredre que, derrière, celui qui les manipule, c’est, comme d’habitude, l’Abominable Fu Manchu. Reveillez-vous !

  • Il faut demander et écrire aux médias, blogs, comptes Facebook et Twitter de relayer en masse cette information et l'étonnement que doit susciter la différence de traitement médiatique. Il faut dire et redire tous les jours que les chrétiens sont de très loin les plus persécutés, torturés et massacrés dans le mode, devant toute autre communauté ! On voit incidemment que le nationalisme sans la morale chrétienne sert l'antichristianisme. D'où la nécessité d'associer étroitement nationalisme et charité en fondant le premier sur la seconde. Le bon nationalisme consiste à suivre l'enseignement de Jean-Paul II : défendez votre identité nationale comme la prunelle de vos yeux.

  • L'antichristianisme n'est pas un prétexte suffisant pour faire déchirer les chemises des politiciens prompts à condamner l'antisémitisme et l'islamophobie...

  • Kate Hoey, membre du Parlement britannique critique vertement les grands médias pour leur carence sur les massacres de chrétiens en Afrique..

    https://www.breitbart.com/europe/2019/03/18/british-lawmaker-criticises-mainstream-media-ignoring-slaughter-christians-africa/

    C’est une Travailliste à l’ancienne, et elle est partisante du Brexit et d’une maîtrise de l’immigration. Attendons de voir comment sa réaction sera reçue.

Écrire un commentaire

Optionnel