Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chrétiens d’Irak

Actuellement, 85% de la population ayant fui la plaine de Ninive lorsque ce territoire fut occupé par l’Etat islamique ne sont pas encore prêts à revenir dans leur région d’origine, selon Dindar Zebari, coordinateur des aides internationales au gouvernement de la Région autonome du Kurdistan irakien.

Parmi les motifs rendant toujours plus incertain le retour des chrétiens à Mossoul et dans la plaine de Ninive, Dindar Zebari a cité la crainte que leurs familles ne soient pas protégées correctement contre violences et rétorsions, le manque de travail, la désarticulation des infrastructures, la présence de milices incontrôlées. Et « dans de nombreux cas des terres appartenant à des propriétaires chrétiens ou yézidis ont été confisquées pour altérer les équilibres démographiques de la zone ».

Capture d’écran 2019-01-29 à 18.01.23.pngSamedi dernier, Mgr Nicodemus Daoud Sharaf, archevêque syro orthodoxe de Mossoul et Kirkouk, inaugurait une nouvelle chapelle à Erbil. Il a demandé au gouvernement fédéral de Bagdad de prendre ses responsabilités en ce qui concerne le processus de reconstruction et de repeuplement de Mossoul et des centres de la plaine de Ninive. Il a dénoncé l’absence de reconstruction des nombreuses églises détruites ou dévastées au cours de la période d’occupation jihadiste (dont toutes celles de Mossoul, a-t-il souligné), indiquant « la corruption et la discrimination » de l’appareil politique comme facteur clef pour comprendre l’incapacité de soutenir le retour dans ces régions des évacués se trouvant en grande partie actuellement dans la Région autonome du Kurdistan irakien.

Ce même samedi le patriarche syro-orthodoxe Aphrem II inaugurait le nouveau siège de son Eglise, à Ankawa, la banlieue syriaque d’Erbil, en compagnie de son clergé, du patriarche chaldéen et du patriarche de l’Eglise assyrienne.

FormatFactoryDSC_9105.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel