Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Suède

Quatre mois après les élections, la Suède a un nouveau Premier ministre : le même, le social-démocrate Stefan Löfven, alors que son parti a subi une sévère défaite. Mais il fallait absolument neutraliser « l’extrême droite », les Démocrates de Suède, qui ont osé arriver en troisième position et remporter 62 sièges.

Stefan Löfven, qui n’a que les Verts comme alliés, a donc réussi à obtenir le soutien du Centre et des Libéraux (au prix d’un grand virage libéral…). Tous ensemble ils n’ont cependant que 167 sièges, 8 de moins que la majorité absolue.

Stefan Löfven s’est présenté devant les députés, et il a été élu avec… 115 voix (sur 349). Tandis que 153 députés votaient contre lui. Dans le système suédois, le Premier ministre est élu ou confirmé dans ses fonctions tant qu’il ne se heurte pas à une majorité absolue (175 députés).

Écrire un commentaire

Optionnel