Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A Grenoble

apres-l-incendie-de-jeudi-l-avenir-de-l-eglise-saint-jacques-inquiete-les-paroissiens-photo-le-dl-lisa-marcelja-1547750147.jpg

L’église Saint-Jacques de Grenoble a été détruite par un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi.

Un lecteur me fait savoir :

Le curé, prêtre missionnaire de la Salette, est un grand défenseur de la vie. Il avait déjà trouvé des tags pro-mort, dont "béni soit l'avortement" sur un des murs de l'église. Cet incendie se produit à 3 jours de la Marche pour la vie.

Commentaires

  • Wahou. Aura t-on le droit ici à des : "la Ripouxblique est en danger !" ?

  • En attente des cris d’orfraie indignés des membres du gouvernement.

  • C'est pas une mosquée, donc ils resteront silencieux...

  • J'ajouterais: "Au nom de la laïcité."

  • @simon
    Le torchon "l'Im-Monde" vous donne raison. Indymedia-Grenoble, le site des anarchistes, antifas, féménistes, avorteurs a revendiqué l'incendie de l'Eglise St Jacques (attribué à un "court-circuit" puis "la piste criminelle n'est pas exclue".. "l'Im-Monde" n'en dit pas un mot, tout en détaillant les incendies de radios, gendarmeries, relais etc...
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/01/30/derriere-l-incendie-des-locaux-de-france-bleu-isere-l-ombre-des-groupes-anarchistes-locaux_5416915_3224.html
    C'est connu à Grenoble que ces groupuscules sont parfaitement identifiés et bénéficient de solides complicités dans les institutions d'Etat censées les combattre.

Écrire un commentaire

Optionnel