Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’Italie et les vaccins

Le 2 août, les sénateurs italiens ont approuvé deux amendements identiques (du M5S et de la Ligue) qui repoussent d’un an l’application de la nouvelle loi sur les vaccins.

L’ancien gouvernement avait fait adopter une loi qui rend obligatoire 10 vaccins et devait être appliquée à la rentrée prochaine.

Or la Ligue est contre les vaccins, et le M5S est contre l’obligation vaccinale. Le vote de ces amendements était une promesse de campagne. L’objectif est d’annuler la loi au cours de l’année.

Rien d’extraordinaire : il y a 16 pays de l’UE qui n’ont pas d’obligation vaccinale (même si c'est parfois hypocrite comme en Allemagne où il n'y a pas d'obligation, mais des sanctions contre ceux qui n'obéissent pas aux "recommandations"...).

Commentaires

  • Ce gouvernement italien veut le bien commun des Italiens. Ceux qui veulent laisser inoculer des poisons à des bébés de moins de 2 ans au système immunitaire immature, c'est leur problème.
    Obliger la population entière à la faire est criminel, comme en France.
    Et que les mamans se mettent bien dans la tête que la meilleure protection pour leur bébé, c'est l'allaitement.

  • remarquable imitation des errances françaises
    est-il possible de savoir quels sont les laboratoires qui fournissent ces poisons, et quelle est leur influence à Bruxelles (à Paris aussi évidemment) ?

  • je ne sais pas si "les vaccins, c'est bien ou pas bien", certains se sont révélés fort efficacesn mais je sais qu'il faut avant tout se méfier de l'industrie chimique dite pharmaceutique, et cette avalanche subite de vaccins me semble suspecte

  • C'est comme pour tout : la meilleure et la pire des choses.

    Et si vous suivez bêtement les faiseurs de fric, vous aurez la pire et même la totale.

  • https://charliehebdo.fr/ecologie/agnes-buzyn-dans-les-bras-du-big-pharma/

  • Bravo les Italiens! Ils savent raison garder. Injecter 10 vaccins à un tout jeune enfant, c'est trop risqué! Dans quel état seront ces enfants plus tard? Quelle population affaiblie nous prépare-t-on?
    On en frémi!

Écrire un commentaire

Optionnel