Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fake news

 

Screenshot_2018-07-18 EURACTIV fr – Actualités débats européens dans votre langue.png

Ce titre est du site de la bien-pensance européiste Euractiv. Il énonce une évidente contre-vérité. On ne pollue pas avec du lait ou de la viande. Mais il s’agit de culpabiliser les consommateurs de viande et de produits laitiers : c’est vous qui êtes en train de devenir les plus grands méchants de la planète si vous continuez à manger de la viande et des produits laitiers.

C’est le même mensonge sémantique que celui qui consiste à parler de produits « carbonés », ou « décarbonés », comme s’ils avaient un rapport avec le sale charbon alors qu’il s’agit de l’oxyde de carbone qui est nécessaire à la vie.

Dans l’optique des sauveteurs autoproclamés de la planète, la vache est devenue l’ennemi numéro 1. Mais on ne peut pas s’en prendre aux animaux, parce qu’une bonne partie des sauveteurs autoproclamés de la planète sont aussi de dévots adeptes des droits des animaux qui sont des êtres sensibles comme nous etc.

Il ne se passe plus de mois qu’on ne nous assène un rapport alarmant sur la « surconsommation » de produits laitiers et de viande qui menace l’existence même de la planète. Certains ont déjà demandé qu’il y ait une taxe (quelle imagination…) sur le bétail afin de réduire la consommation…

Le nouveau rapport émane d’une "ONG" intitulée GRAIN (Genetic Resources Action International) basée à Barcelone. Il nous fait savoir que les émissions de gaz à effet de serre des cinq premières entreprises du secteur de la viande et des produits laitiers sont déjà supérieures à celles des géants des énergies fossiles, comme Exxon, BP ou Shell, et que les 20 premiers producteurs de viande et produits laitiers dans le monde pèsent ensemble davantage que les émissions totales de pays tels que l’Allemagne ou le Royaume-Uni. Et si la croissance du secteur de la viande et des produits laitiers se poursuit au rythme actuellement prévu par les géants du secteur, ce dernier pourrait représenter d’ici à 2050 plus de 80% du « budget » annuel d’émissions de gaz à effet de serre compatible avec l’objectif de l’Accord de Paris pour le climat…

On aura compris que ces tarés veulent supprimer les vaches (et donc tous les paysans qui survivent encore autour de chez moi). Ce qui fait peur n’est pas leur ridicule apocalypse idéologique, mais ce qu’ils pourraient obtenir de gouvernements à la solde du politiquement correct.

Commentaires

  • J'attends avec impatience une déclaration du Saint siège. J'imagine que le Pape François doit avoir une opinion très élaborée sur la,pollution animale ...

  • quelle peut être l'influence hindouiste sur ces énergumènes ?
    pourtant, l'hindouisme ne proscrit pas le lait, bien au contaire, et recommande même la bouse et la pisse de vache

  • quelle peut être l'influence hindouiste sur ces énergumènes ?
    pourtant, l'hindouisme ne proscrit pas le lait, bien au contaire, et recommande même la bouse et la pisse de vache

  • Ne dit-on pas de quelqu'un qui a l'esprit dérangé ," qu'il a un grain "?

  • quel rapport ce grain peut-il avoir avec le lait ou la viande ?

  • Un peu de bon sens :
    Le lait n'est pas un aliment pour adultes.
    La viande devrait n'être consommée au plus que 2 fois par semaine, et être considérée comme un condiment.
    Pour obtenir une unité alimentaire d'origine animale, il faut au moins 10 fois plus de surface et d'énergie que pour l'équivalent d'origine végétale. L'exploitant d'à côté de chez moi cultive des hectares de blé pour engraisser des cochons...
    Et pour ce que doit être la nourriture de l'homme, voir dans la Genèse.
    Traiter les animaux avec respect et gratitude n'a rien à voir avec le délire écolomaniaque

    N'oublions pas que l'on finit toujours par traiter l'homme comme on traite les bêtes.

    PS: suggestion de lecture pour l'été : "La vie secrète des animaux" de Peter Wohleben.

  • @yann
    "Et pour ce que doit être la nourriture de l'homme, voir dans la Genèse."
    Genèse 9, 3
    "Tout ce qui se meut et qui a vie vous servira de nourriture: je vous donne tout cela comme l'herbe verte."
    Tout est dans la mesure et le bon sens. Ce ne sont pas les excès de "l'agriculture" industrielle qui doivent nous faire tomber dans les excès des idéologies écolo-gauchistes.
    Le lait est partout dans les aliments industriels. Aucun Argentin adulte qui boit du lait (et du maté) et se goinfre de viande de qualité n'est malade comme nous le sommes en Europe et USA avec les "mêmes" aliments.

  • @ Yann

    "Le lait n'est pas un aliment pour adulte" assénez-vous.
    C'est interdit par la loi? La loi positive? Mieux dites-vous, la loi divine! Merci à @ Dauphin pour cette utile correction.
    Du coup pas de fromage avant le dessert pour vous?

    Trouvez-moi une ethnie qui soit purement végétarienne, même pas dans un délire vegan, rien que végétarienne. Ça n'existe pas. Par contre, il existe des ethnies purement carnivores, les Inuits par exemple.
    De plus la médecine moderne a amplement démontré la difficulté pour un régime végétarien à satisfaire les besoins nutritionnels d'un homme et ce quelque soit son âge.

  • "le lait n'est pas un aliment pour adulte"
    Yann n'a jamais entendu parler du fromage, du beurre, de la crème, pour ne citer que ça
    il se pare en plus d'un pseudonyme breton; n'a-t-il jamais entendu parler de la soupe au lait ?

  • Le but de toute cette propagande est évidemment de détruire l'agriculture française et ce qui reste de l'industrie agro-alimentaire.
    Comme ça, les yankees pourront nous vendre leurs délicieux fromages de l'Arkansas fabriqués avec du gaz de schi(s)te.

Écrire un commentaire

Optionnel