Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Malaisie

Malanjum.jpg_1531322298.jpg

Le 11 juillet, Richard Malanjum, qui venait d’être nommé juge en chef de Malaisie, a prêté serment devant le roi Muhammad V.

C’est un événement, parce que c’est la première fois qu’une personne originaire de Bornéo est nommée à la tête de la justice malaisienne, mais surtout parce que c’est la première fois, dans ce pays très islamique, qu’il s’agit d’un chrétien. En l’occurrence d’un catholique. Sa femme s’appelle Marina, ils ont trois enfants : Jessica Eleanor, Edgar Richard, Carl Barnabas. Richard Malanjum est issu de la minorité ethnique Kadazan-Dusun qui est au trois quarts chrétienne. Il était jusqu’ici juge en chef des deux Etats de Bornéo. Il a créé des tribunaux pour les populations indigènes et pauvres des régions rurales, qui avaient beaucoup de mal à obtenir justice.

Cette nomination paraît être un indice fort de la volonté de rupture du nouveau gouvernement, qui a prêté serment le 21 mai dernier, et qui a mis fin au règne de la coalition qui dirigeait le pays depuis l’indépendance (même si le Premier ministre, qui a 92 ans, est celui qui occupa ce poste entre 1981 et 2003…).

Le système judiciaire malaisien avait acquis une réputation islamiste, pour plusieurs décisions, dont celle qui interdisait aux chrétiens d’utiliser le nom « Allah » pour désigner Dieu, alors qu’ils le font depuis qu’il y a des chrétiens en Malaisie. C’était le ministère de l’Intérieur qui avait promulgué cette interdiction, et au terme d’une procédure de sept ans, la Cour suprême l’avait confirmée en Janvier 2015.

Cela dit, Richard Malanjum a 65 ans, à savoir… l’âge de la retraite. Age qui peut être reporté à 66 ans, et qui l’est forcément dans son cas. Mais il aura 66 ans en octobre. Toutefois il est possible de prolonger le mandat jusqu’à 68 et même 70 ans. Bref c’est un siège éjectable…

Commentaires

  • Siège éjectable ou pas, Il convient de saluer la décision bien courageuse de cette institution. Certes, du chemin reste à faire mais Rome n'a pas été faite en un seul jour. Dès lors, un pas à été franchis. Soyons heureux et rendons Grâce à Dieu de ce signe d'encouragement. Rien ne Lui est impossible. Prions et veillons.

  • Vivant en Malaisie, je confirme en ajoutant aussitôt que ce pays n'est pas "très islamique", au contraire. D'une part, la moitié de la population est chinoise et indienne, d'autre part, l'islam est infiniment moins visible et ostensible qu'en France. Cet islam ne nous impose rien que le christianisme n'imposerait, relativement aux mœurs et à la bonne conduite, on y vit en toute quiétude et, même ayant eu un accident de voiture avec un policier hier, on n'a jamais d'ennui, sauf à le chercher.
    C'est un pays adorable, extrêmement libre, sans surveillance, sans radar, sans guère de taxes, sans dénonciations, sans présence policière, sans descentes de police... parce que la population se tient très bien. On se croirait souvent en France dans les années 50..
    Enfin, les décisions du nouveau gouvernement son excellentes et se veulent durables. La TVA vient d'être abolie, l'économie repart et rien n'augure d'un gonflement des effectifs publics. Il ne me semble donc pas qu'il s'agisse d'un siège éjectable. La Malaisie est un pays où l'on évite les complications et les lois, les querelles et les normes. On considère qu'il y a déjà tout ce qu'il faut et que les modèles occidentaux, centralisateurs et jacobins, sont dépassés.

  • les années 1950 en France, c e wont celles de la guerre d'Indochine et du début de la guerre d'Algérie
    libre à vous de les regretter
    quant à nommer quelqu'un à un poste juste avant qu'il prenne sa retraite, si ce n'est pas le nommer à un siège éjectable, j'aimerais bien savoir comment cela peut s'appeler

  • les années 1950 en France, c e wont celles de la guerre d'Indochine et du début de la guerre d'Algérie
    libre à vous de les regretter
    quant à nommer quelqu'un à un poste juste avant qu'il prenne sa retraite, si ce n'est pas le nommer à un siège éjectable, j'aimerais bien savoir comment cela peut s'appeler

  • 1/ "les années 1950 en France, c e wont celles de la guerre d'Indochine et du début de la guerre d'Algérie libre à vous de les regretter"
    Quand on dit que l'Occident va mal... De telles erreurs de raisonnement sont confondantes. A ce train, c'était aussi l'anniversaire des heures les plus sombres... et la décennie durant laquelle eut lieu une affreuse histoire de meurtre... Oui, et alors, quel rapport ? j'évoquais ce temps sur le plan social. Relisez Schopenhauer, il enseigne l'art de la conversation et comment ne pas répondre par un argument qui n'a aucun lien avec l'enjeu de la discussion.

    2/ "quant à nommer quelqu'un à un poste juste avant qu'il prenne sa retraite, si ce n'est pas le nommer à un siège éjectable, j'aimerais bien savoir comment cela peut s'appeler"
    Si vous parlez du Dr Mahathir, le premier ministre, il n'a pas été nommé, il a gagné des élections et n'a aucune envie de laisser les choses filer, il a annoncé son retrait mais a fermement fait les choses et installe sa gouvernance. Cela n'a rien à voir avec une nomination en vue d'être éjecté.

  • @RD
    mauvaise foi, quand tu nous tient !
    c'est vous qui avez évoqué les années 1950, présentée comme une période de bonheur
    quant à l'article, il ne parle pas de l'élection d'un homme politique, mais de la nomination d'un magistrat

  • Je vois. On n'a donc un simple souci de niveau.
    Je vous explique. Si, en parlant de la liberté, j'évoque le siècle de saint Louis et que vous me dites "oui mais en ce temps-là, il y avait la peste", vous êtes à côté de la plaque. Le sujet est la liberté. Il ne préjuge PAS de ce qui peut être par ailleurs.
    C'est mieux expliqué comme ça ?
    Voyez que là où vous m'accusez de "mauvaise foi", il n'y a simplement de votre côté qu'une difficulté à raisonner. Je vous assure que Schopenhauer vous ferait grand bien.

  • vous devriez aussi étudier l'Histoire, et aussi celle de la langue française : du temps de Saint Louis, il n'y avait pas la peste, et on appelait peste toute épidémie d'une maladie mortelle
    Saint Louis est mort de dysenterie
    la peste de Justinien était terminée depuis longtemps, et on avait quelques siècles à attendre avant l'arrivée de la grande peste noire
    les pestes au sens médiéval du terme existent toujours; la plus dévastatrice a été la grippe espagnole, et la presse passe son temps à en annoncer, à tort généralement

  • vous devriez aussi étudier l'Histoire, et aussi celle de la langue française : du temps de Saint Louis, il n'y avait pas la peste, et on appelait peste toute épidémie d'une maladie mortelle
    Saint Louis est mort de dysenterie
    la peste de Justinien était terminée depuis longtemps, et on avait quelques siècles à attendre avant l'arrivée de la grande peste noire
    les pestes au sens médiéval du terme existent toujours; la plus dévastatrice a été la grippe espagnole, et la presse passe son temps à en annoncer, à tort généralement

  • vous devriez aussi étudier l'Histoire, et aussi celle de la langue française : du temps de Saint Louis, il n'y avait pas la peste, et on appelait peste toute épidémie d'une maladie mortelle
    Saint Louis est mort de dysenterie
    la peste de Justinien était terminée depuis longtemps, et on avait quelques siècles à attendre avant l'arrivée de la grande peste noire
    les pestes au sens médiéval du terme existent toujours; la plus dévastatrice a été la grippe espagnole, et la presse passe son temps à en annoncer, à tort généralement

  • Théofrède, Vous devriez étudier internet, ce qui vous éviterait de poster des commentaires en triple exemplaire.
    Puisque vous aimez donner des leçons, en voici une: on écrit saint Louis pour le personnage et Saint-Louis pour la ville.
    Bref. Une fois encore, je n'ai évoqué la peste (qui a bel et bien fait des apparitions au temps de saint Louis, et la Terre ne se résume par à la France) qu'à titre d'exemple pour illustrer que vous tapiez à côté de la plaque. Pour ILLUSTRER, comprenez-vous ?
    Cessez de prendre vos médicaments. C'est très mauvais pour le cerveau.

  • Je ne suis pas très au fait de la vie ni de la politique en Malaisie.

    Mais quid de l'interdiction de l'utilisation du mot "ALLAH" par les Chrétiens ?

  • Les chrétiens l'emploient sans aucun problème.

  • Vous savez bien que ce n'est pas vrai.
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2015/01/22/malaisie-allah-interdit-dans-le-herald-5541989.html

    Et il y a aussi ceci, par exemple :
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2017/08/09/islam-modere-5970015.html

    Et cela:
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2016/08/17/en-malaisie-5837284.html

  • Voyons cela.
    Il fallait préciser votre pensée: "par écrit". Il est théoriquement interdit, rapportez-vous, d'écrire le mot Allah. Je n'ai jamais entendu parler de cela. Or, on l'utilise dans la conversation orale sans problème, je m'en suis encore rendu coupable hier. Et je n'ai jamais été ennuyé pour l'avoir écrit.
    Pour la nouvelle n°2, apparemment il s'agit d'un livre ciblé mais des tas de livres passent outre. Cas spécifique donc. Il est fréquent que certains juges ou ministres fassent du zèle pour se hausser du col mais cela n'est pas pour autant étandu à toutes publications. Nous achetons des livres scolaires chrétiens par exemple où l'on trouve des mots officiellement interdits. Le pays étant inondé par la presse chinoise écrite en latin (anglais), impossible de tout contrôler.
    Pour votre nouvelle n°3, elle est sans rapport, notez-le, et fausse dans la pratique puisqu'en effet, de nombreux chrétiens chinois travaillent à domicile, de même que des Philippins ou Indonésiens chrétiens. Ou des Malais chrétiens.
    Conclusion générale:
    Attention 1/ à ce que raconte la presse occidentale sur l'Asie et qui nous fait souvent bien rire (à l'en croire, l'Indonésie crucifierait tous les chrétiens de passage). La christianophobie n'est nulle part aussi forte et palpable qu'en France à mon avis. 2/ à ne pas prendre des déclarations d'intention pour de la loi appliquée. La Malaisie n'est pas l'Occident et le centralisme n'existe que peu. On peut ainsi faire des lois à Kuala Lumpur qui resteront lettres mortes partout. Les lois passent et s'oublient.
    Imaginez qu'on dise: "la France interdit la liberté de regroupement scolaire". Ce serait vrai, c'est inscrit dans la loi. Or, c'est une loi qui n'a jamais été mise en application et aucun regroupement n'a jamais été contrarié. En fait, tout le monde s'en moque.
    Cordialement

  • Rassurez-vous. Nous savons aussi, en France, que la dhimmitude peut être volontaire, et que c'est la plus appréciée.

    Et si vous n'avez "jamais entendu parler" du procès qui a pourri la vie de l'archidiocèse pendant 7 ans je pense que vous n'êtes pas vraiment qualifié...

  • Dites voir Daoud, je vous trouve bien agressif.
    Je vous expose des arguments et vous réagissez comme le vulgus pecus facebookiens, en répondant sur le plan de l'attaque personnelle.
    Vous vivez en France sous le joug musulman, pas moi. Vous êtes en dhimmitude de fait, je suis totalement libre de dire ce que je veux, je ne crains ici aucun procès. Je mange du porc ou bois de la bière sans que quiconque m'en fasse la moindre remarque, sur les terrasses des restaurants. Je peux fumer aussi et déjeuner en plein air pendant le ramadan. Cela, ce sont des faits.
    Je vis en pays libre, ne vous en déplaise. Le Chinois n'est pas encore islamisé, loin s'en faut. Que cela ne corresponde pas à votre vision, en l'espèce simpliste, je n'y peux rien. La république française est plus musulmane que la Malaisie, c'est ainsi.
    Je ne suis sans doute pas qualifié mais je le suis mieux qui quelqu'un qui parle de pays qu'il ne connaît pas. Il n'y a pas de persécution antichrétienne en Malaisie. Les catholiques dont je suis, ici, ne se plaignent pas d'être persécutés. Nous ne sommes pas binaires et ne disons pas que tout est parfait. Ou affreux.

  • Hem ! "Vous réagissez comme le vulgus pecus (sic) facebookiens (et re-sic)"... Vulgus pecus ne veut rien dire... Peut-être servum pecus ?
    De toute façon, dire ça à Yves Daoudal dont une des qualités est justement de marcher hors du troupeau servile, est... Comment dire ? Grotesque, voilà.

  • Ce qui prouve que même en marchant en-dehors du troupeau, on peut en être parfois...

  • @RD
    je ne pense pas devoir suivre les leçons de quelqu'un qui avoue avoir internet comme source
    vous devriez quand même savoir que saint Louis est mort en Tunisie
    quant à la peste, contrairement au nuage de Tchernobyl, elle ne s'est jamais arrêtée aux frontières politiques
    les deux épidèmies identifiées comme provoquées par le bacille yersinia pestis, elles ont ravagé au moins toute l'Europe et le bassin de la Méditerranée ; la peste de Justinien est partie de l'empire byzantin, comme son nom l'indique, et on connait parfaitement le trajet de la peste noire depuis la Crimée
    il est évident, semble-t-il, qu'elles venaient toutes les deux d'Asie Centrale, comme l'épidémie actuelle, qui ne fait d'ailleurs pas beaucoup de dégats, provoquée par une commande de peaux de marmottes faite par un fourreur parisien à un de ses fournisseurs chinois
    connaissez-vous des épidémies de peste qui auraient eu lieu quelque part sur la Terre à l'époque de saint Louis ?

  • Où avez-vous vu que je prends internet pour source ? Vous entendez des voix ? Je vous apprends à vous servir d'internet, ça ne veut pas dire que c'est ma "source". De même, si je vous apprends à vous servir d'une pelle, cela n'en fait pas non plus "ma source."
    Vous êtes en fait un bel exemplaire de troll.
    Je sais parfaitement que saint Louis est mort sur les côtes de ce qu'on appelle la Tunisie. Mais ne la ramenez pas non plus avec votre culture scolaire: vous n'y étiez pas et ne pouvez jurer de rien. De plus, vous n'avez fait aucune espèce d'étude à ce sujet, et ne faites que rapporter des études faites par autrui. En ces cas, on se montre plus humble.

    Soyez gentil, j'ai vraiment pas mal d'occupation et je n'ai pas la vocation d'infirmière. Arrêtez tout ce qui est médicament, prenez un bon livre, faites du sport. Je ne peux pas vous dire mieux. Quand on n'a plus toute sa tête, c'est le mieux à faire.

    Je suppose que par pur orgueil, vous ne résistez pas à la tentation de vous mettre en valeur. Très bien, je vous donne donc l'ordre de me répondre sur le champ. Précipitez-vous sur votre clavier, c'est bien compris ? Allez, exécution.

  • vous étiez donc présent auprés de saint Louis quand il est mort ?
    je ne voudrais pas croire que vous ne faisiez que répéter ce que d'autres ont dit
    se croire immortel me semble relever de la psychiatrie

  • Les grosses difficultés de lecture de Théofrède ne lui permettent hélas pas de passer en classe supérieure. Le conseil de classe demande pour lui le redoublement du CM1 et le félicite tout de même pour son obstination; c'est toujours ça. A force de ramer, certains ont découvert d'autres continents. Des efforts à renouveler dans un meilleur esprit et plus de réflexion amèneront Théofrède à des résultats qui seront forcément meilleurs, vu d'où il part.... C'est un formidable espoir pour lui car il est certain de ne pas pouvoir faire moins bien. Vu et signé par le conseil de classe et le directeur d'établissement.

  • le pédago RD écrit-il pour lui-même ?
    il a du avoir du mal à l'école normale

  • Theofrede, peut etre vous pourriez reconnaitre que vous atteignez vos limites au dela attention tout simplement a ne pas être un troll. pour l'instant vous poluez ce blog laissez les gens intelligents discuter

  • @jeanine
    qui êtes-vous pour donner des ordres, et de quelles limites parlez-vous ?
    s'il y a un troll, c'est bien ce RD dont je doute fort qu'il vive en Malaisie et qui est vraisemblablement un instituteur gauchiste venu ici pour semer le trouble et qui n'arrive même pas à se dégager du cadre de son école primaire
    j'ai évidemment un certain mal à situer ce qu'il raconte : je suis titulaire d'une maîtrise depuis quelques années, et il y a longtemps
    que j'ai passé le stade de l'entrée en 6ième; pire, j'étais un élève de l'enseignement lib re,qui à l'époque était vraiment libre et qui se passait fort bien des singeries de l'école laïque dont votre RD est si fort entiché

  • Monsieur , vous commencez sérieusement à lasser tout le monde avec vos attaques personnelles et stupides . Celui dont vous parlez est un ancien membre de Présent et collègue de Daoudal, Présent que je ne sache pas être un journal de gauche, c'est aussi le fondateur d'un blog très intéressant qui aide notre famillle, préconisant l'école à la maison, ce que je ne sache pas être exactement ce que préconise l'institution laïque voire laïcarde. Il vit en effet en Malaisie où il fait des vidéos qui ne laissent aucun doute.
    Vous avez des problèmes de lecture, c'est votre problème, pas le nôtre. Des énergumènes comme vous salissent et épuisent les bonnes volontés. Foutez-nous la paix . Suis je assez clair?

  • vous êtes bien sur d'être tout le monde ?
    pouvez-vous m'expliquer quels sont mes problèmes de lecture ?
    quant à la collaboration de votre protégé avec Yves Daoudal, il faudrait en aviser celui-ci qui ne semble pas être au courant puisqu'il a éprouvé le besoin de relever des mensonges de ce RD à propos de la situation des chrétiens en Malaisie
    j'ajoute que c'est moi qui suis attaqué par cet individu : vous devriez apprendre à lire
    suis-je clair ?

  • Théofrède, président !

  • @Stavrolus
    vous êtes bien gentil, mais je l'ai déjà été, d'un syndicat membre de la CFTC

Écrire un commentaire

Optionnel