Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Nigeria

Deux nouveaux massacres de chrétiens par des Peuls musulmans ont eu lieu le 24 avril dans l’Etat de Benue.

En l’église Saint-Ignace du village de Mbalom était célébrée à 5h30 une messe de funérailles, avec de nombreux fidèles. Un groupe armé a fait irruption et a fait feu : 19 morts, dont les deux prêtres, et de nombreux blessés. Après avoir attaqué l’église, les « bergers djihadistes », comme dit l’évêché, ont pillé et rasé plus de 60 maisons et granges du village.

La presse nigériane indique qu’au moins 35 autres personnes ont été tuées dans le cadre d’un assaut perpétré toujours le 24 avril dans le village de Tse Umenger. Selon des témoignages locaux, le massacre a été commis par au moins 50 bergers armés qui, aux alentours de 7h ont attaqué le village en le mettant à feu et à sang.

L’Etat de Benue fait partie de ce qu’il est convenu d’appeler la « ceinture moyenne », partie centrale du Nigeria séparant le nord à majorité musulmane du sud en grande partie habité par des chrétiens.

Écrire un commentaire

Optionnel