Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fake news

Ce matin on voyait partout ce titre :

La famille d'Arnaud Beltrame refuse que son nom soit donné à une rue dans les communes FN

Bien entendu on saluait cette décision vertueusement antifasciste de la famille du héros que d’aucuns voudraient scandaleusement s’approprier.

L’information était censée venir de L’Essor de la gendarmerie nationale, « le journal des gendarmes depuis 1936 ».

Elle ne s’y trouve plus…

Parce que « la famille », à savoir la mère du colonel, dont on connaît le franc parler, a catégoriquement démenti avoir dit cela : « Je rectifie le tir, car c’est du n’importe quoi. Arnaud Beltrame est Français. Il appartient à tout le monde. »

Du côté de la gendarmerie nationale on précise : « Je ne sais pas d’où ça sort. La gendarmerie n’a rien à voir avec cette affaire et avec ce média. »

Commentaires

  • "Calomniez, calomniez ! Il en restera toujours quelque chose !"

  • On apprécie que la mère d'un militaire rectfie le tir... Elle me plaît, cette dame!

  • L'état-major de la gendarmerie, depuis Mitterrand est infesté de FM. Et depuis que la gendarmerie dépend du ministère de l'intérieur et non plus du ministère de la défense, cela ne s'arrange pas. Réforme qui n'est pas anodine du tout, mais qui est passée inaperçue. Que les gendarmes fassent attention: de leur comportement dépend le maintien du capital de sympathie auprès de la population. Refus d'obéir aux ordres immoraux et iniques, ce devrait être leur point d'honneur, NON NEGOCIABLE. Tous ne sont pas Beltrame

Écrire un commentaire

Optionnel