Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Brexit

Le directeur général de Barclay, Jes Staley, s’exprimait hier au Kings College.

Il a notamment déclaré : « Il y a des raisons de penser que pendant une certaine période le PIB du Royaume-Uni va probablement croître moins qu’il l’aurait fait sans le Brexit, mais comme il continuera de croître ça ne fera pas les grands titres ».

Il a ajouté que les opportunités du Brexit, notamment la séparation de la bureaucratie bruxelloise et le recentrement à Londres des prises de décision, aideraient à faire du Royaume-Uni un pays plus compétitif après son départ de l’UE.

L’inquiétude pour l’avenir de la compétitivité britannique vient plutôt de la décision du gouvernement américain de réduire les taux des taxes de 20%.

Écrire un commentaire

Optionnel