Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Façon de le dire…

L’Eglise copte a publié un communiqué par lequel elle incite les fidèles et tous les citoyens à participer à l’élection présidentielle qui aura lieu du 26 au 28 mars. Mais elle ne donne aucune indication sur d’éventuelles préférences.

Selon les observateurs, c’est parce qu’elle a été critiquée pour son appui public et constant au gouvernement du maréchal Sissi.

Mais comme l’élection présidentielle ne sera guère qu’un plébiscite en faveur de Sissi, demander à voter c’est demander à accentuer le plébiscite…

(Il n’y a qu’un seul autre candidat, un proche de Sissi, qui a déposé sa candidature un quart d’heure avant l’échéance, pour sauver les apparences face au Big Brother "démocratique"…)

Écrire un commentaire

Optionnel