Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique des cinglés

Screenshot-2018-2-12 Guido Fawkes on Twitter.png

Les Jeunes travaillistes du Royaume-Uni organisent le 17 mars une conférence sur « les égalités ». Elle est strictement réservée aux adhérents à jour de leur cotisation au parti travailliste, âgés de moins de 27 ans, et se définissant comme « BAME » (Black, Asian & Minority Ethnic), ou handicapé, ou LGBT, ou femme. On suppose que la femme noire lesbienne handicapée a droit à une place d’honneur. Mais la conférence sur les égalités est donc interdite aux hommes blancs à la sexualité normale. Bref à l’Anglais de souche.

La Commission de l’Egalité et des droits de l’homme venait tout juste d’épingler le parti travailliste qui a accordé une réduction de 10£ aux « BAME » pour sa réunion dans les Midlands de l’Est.

Personnellement je n’aimerais pas être traité de « BAME »… mais il en faut sans doute pour tous les goûts.

Face à la polémique, les Jeunes travaillistes ont répliqué qu’ils étaient « fiers d’organiser des manifestations pour leurs membres sous-représentés en politique ».

A en croire leur site internet qui n’est pas actualisé depuis… septembre, les Jeunes Travaillistes ne sont guère qu’un groupuscule. Mais le parti qui est derrière existe toujours bel et bien, et comme on le voit il est en parfait accord. Et ce mois de février, pendant tout le mois, il « célèbre l’histoire LGBT »…

Écrire un commentaire

Optionnel